Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Après un double viol, un sit-in Carré Feydeau mercredi

1 03.11.2015 14:56
Deux associations ont décidé d’organiser un sit-in mercredi à 19h30.

Deux associations ont décidé d’organiser un sit-in mercredi à 19h30.

NATHALIE BOURREAU

Samedi 24 octobre, dans le quartier Bouffay, une femme a été victime d’un double viol à quelques minutes d’intervalle. « Cette agression fait écho au viol subit par une femme en avril 2014 Boulevard Guist’hau, aux agressions sexuelles de deux étudiantes en janvier 2015 sur le campus, à l’agression homophobe particulièrement violente d’un homme en juin 2015 et la liste est encore trop longue », rappellent les association Stop Harcèlement de rue Nantes et Osez le féminisme 44.
Les deux associations ont décidé d’organiser un sit-in mercredi 4 novembre à 19h30 sur la pelouse du Carré Feydeau (et non place du Bouffay comme prévu initialement) pour affirmer leur soutien à la victime. Ce sit-in vise également à interpeller l’opinion publique sur le harcèlement de rue, les agressions verbales, physiques et sexuelles et à faire réagir les pouvoirs publics. 

Commentaires (1)

Cosse et Duflot au sit in ?
Cyril mar, 03/11/2015 - 19:47

J'espère qu'elles iront au sit in demain sinon l'actualité à NDDL risque de totalement eclipser l'action des associations féministes.
L'horaire 19h30 un peu tardif non ? Nuit noire, personnes déjà rentrées chez elles pour une grande partie.
En leur souhaitant que leur action fasse tout de même écho médiatiquement.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.