Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Arche de Zoé : des Nantais reconnus victimes

0 13.02.2013 09:59
Nantes. Arche de Zoé : des Nantais reconnus victimes

Nantes. Arche de Zoé : des Nantais reconnus victimes

Photo AFP

À Nantes, un couple, candidat à l’adoption, a accueilli le verdict sans ciller. Soulagé d’être reconnu victime.

Cécile Hervy, Nantaise de 36 ans, n’a pas souhaité vivre en direct ce mardi le dénouement de l’affaire dite de l’Arche de Zoé, cette association qui avait voulu exfiltrer, en octobre 2007, 103 enfants présentés comme des orphelins du Darfour.

Cécile Hervy n’a donc pas assisté à l’entrée-surprise d’Eric Breteau, président de l’Arche de Zoé, et de sa compagne Émilie Lelouch dans la salle du tribunal correctionnel de Paris. Jusqu’alors, le couple s’était illustré par son absence ; ce mardi, Eric Breteau et Émilie Lelouch ont été condamnés à deux ans de prison ferme et arrêtés sur-le-champ.

"Ils ont au moins eu le courage de venir pour le jugement", énonce Cécile Hervy. Elle et son conjoint ne voient qu’un seul motif de satisfaction: "La justice nous reconnaît victimes, en tant que familles candidates à l’adoption. On a été trahis. On pensait vraiment que les enfants dont il était question étaient orphelins. Si cela n’avait pas été noté noir sur blanc sur les documents, on n’aurait pas marché… "

Selon plusieurs ONG, les enfants étaient pour la plupart tchadiens et avaient au moins un parent en vie. La peine prononcée par le tribunal, note Cécile Hervy, "peut être considérée comme légère au regard de la gravité des faits: ces gens ont voulu enlever des enfants. Mais le fait qu’ils aillent en prison ne réparera pas le mal commis."

Association dissoute

S’estimant "salis", Cécile Hervy et son conjoint attendaient impatiemment la fin du procès "pour déposer une nouvelle demande d’adoption auprès du conseil général".

Ils étaient entrés en contact avec l’Arche de Zoé après avoir consulté des forums consacrés à l’adoption sur internet. Ils ont déboursé 2 550 € sous forme de dons.

Outre Eric Breteau et Émilie Lelouch, quatre prévenus ont été condamnés à de la prison avec sursis. L’association a été condamnée à 100 000 € d’amende et dissoute.

Yan Gauchard (avec AFP)

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.