Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Assises : jugé après avoir poussé une femme du quatrième étage

0 29.02.2016 10:39
Le verdict est attendu mardi en fin de journée.

Le verdict est attendu mardi en fin de journée.

Illustration Presse Océan - Nathalie Bourreau

La cour d’assises de la Loire-Atlantique examine pendant deux jours un dossier d’homicide. Dans le box, un homme de 54 ans accusé d’avoir volontairement poussé une femme du balcon d’un appartement de la place Victor-Mangin, à Nantes, le 9 septembre 2013. La victime, 61 ans, n’avait pas survécu à la chute de quatre étages.

Le drame s’est noué lors d’une dispute sur fond d’alcool, dans un logement dans lequel la victime et l'accusé étaient hébergés par une amie octogénaire.

C’est l’accusé, un homme originaire de Pornic, décrit comme « bourru, taiseux mais pas méchant » par le voisinage, qui avait alerté la police le soir même. Indiquant au téléphone avoir jeté une femme par la fenêtre.

Au cours de l’enquête et de l’instruction, le quinquagénaire a donné plusieurs versions de l’altercation. Il a notamment pu indiquer avoir saisi la victime par la taille, l'avoir soulevée d’une vingtaine de centimètres avant de la jeter sur le côté, sans intention de la faire basculer dans le vide, mais aussi d’avoir asséné un coup de poing qui aurait déséquilibré la sexagénaire.

La défense va plaider la thèse des violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.

L'accusé risque 30 années de réclusion criminelle. Le verdict est attendu mardi, en fin de journée.

 Plus d'informations à lire mardi 1er mars 2016 dans Presse Océan ou nos éditions en ligne

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.