Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Audience d'expulsions : la décision sera rendue le 25 janvier

4 13.01.2016 11:12

Le TGI de Nantes examinait ce mercredi la demande en référé de la société Aéroport du Grand Ouest (AGO), filiale du groupe Vinci et concessionnaire du site, visant à leur expulsion, assortie d'une astreinte journalière de 200 à 1.000 euros et d'une mise sous séquestre de leurs biens et cheptels s'ils n'obtempèrent pas. 

Nantes Projet d'aéroport et expulsions : une audience sous pression ce mercredi

 

Le président du tribunal a dit faire savoir sa décision le 25 janvier à 14 h.

Commentaires (4)

Quand nous voyons tout ces
Bakounine mer, 13/01/2016 - 22:08

Quand nous voyons tout ces articles que font pour soutenir les anti-aéroport; Presse-Océan et Ouest France ( qui ignorent tout ces avions qui survolent Nantes et l'aglo'). Quand on voit quelle énergie dépensent les soi-disant écologistes ( Qui ne parlent jamais du Lac de Grand-Lieu), les paysans ( qui pollue le lac de Grand-Lieu a coup d'azote et de phosphore ; voir pollution lac de Grand-Lieu et qui n'en parlent jamais). Quand aussi on voit le Front National, les cathos, les Babas-cool nostalgiques de 68 ( tu as vu fiston comment on les a emmerdés!), les zadistes ( qui vivent une révolte non accomplie vis-à-vis du monde adulte), des anarchistes, ( égarés dans la gestion du collectivisme, mais récupéré politiquement comme toujours). Et du maire de Nantes qui dit rien. Alors là oui, je me demande admiratif, quelle force elle à encore cette majorité silencieuse.....

Les travaux ne pourront donc pas démarrer cette année !
Cyril mer, 13/01/2016 - 12:23

Si jugement favorable aux expulsions, il faudra déjà plus d'un mois pour tenter d'évacuer la ZAD.
Comme les espèces protégées ne peuvent être transférées qu'en période hivernale, les travaux n'auront aucune chance de démarrer cette année.
Et l'année prochaine, il y aura les présidentielles dont Hollande devra encore composer avec les écolos et le Parti de Gauche pour être réélu.

Mais vu le temps de la réflexion du jugement (plus d'une semaine), le Président a de sérieux doutes sur la pertinence de prononcer des expulsions en dehors de la trêve hivernale.
De plus, il y a le droit du travail à respecter pour les deux exploitations : comme il faut 2 années pour garantir la reprise d'une exploitation agricole...

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.