Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Avril 1897 : le premier reportage filmé d'une visite présidentielle

0 29.04.2017 17:41
Une image de Félix Faure saisie en avril 1897 par Charles Masson.

Une image de Félix Faure saisie en avril 1897 par Charles Masson.

Capture d'écran INA

Du 20 au 27 avril 1897, le président Félix Faure fait un voyage officiel en Loire-Inférieure, en Vendée et en Charente-Maritime. Et pour la première fois, la visite d'un président de la République fait l'objet d'un reportage cinématographique.

Le fait est suffisamment rare pour intéresser les frères Lumière. En avril 1897, le président de la République Félix Faure, un républicain modéré dont l'histoire a surtout retenu la fin rocambolesque dans les bras de sa maîtresse, effectue un voyage de huit jours en Loire-Inférieure, en Vendée et en Charente-Maritime. Ce long déplacement est une première que les inventeurs du cinématographe décident d'immortaliser en dépêchant l'un de leurs réalisateurs, Charles Masson, avec son appareil à faire ce que l'on appelle encore à l'époque des photos animées.

En huit jours, du 20 au 27 avril, le président de la République visite La Roche-sur-Yon, Nantes, Saint-Nazaire, Les Sables-d'Olonne, Rochefort-sur-Mer, Saintes, La Rochelle, Fontenay-le-Comte et Niort. Le train de Félix Faure arrive à Nantes le 21 avril au matin, en provenance de La Roche-sur-Yon, pour procéder, notamment, à l'inauguration du monument aux morts de la guerre de 1870-1871. Le lendemain, il descend la Loire en bateau jusqu'à St-Nazaire, avec escales à l'arsenal d'Indret, à Frossay et Paimbœuf. L'occasion d'inaugurer le canal maritime de la Martinière.

Lire plus dans Presse Océan du dimanche 30 avril 2017

La vidéo de l'NA :

 

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.