Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Bagarres avant le match du FC Nantes: 7 interpellations, 4 gardes à vue

0 11.05.2014 16:01
Les interpellations o nt eu lieu peu avant le match contre Saint-Etienne

Les interpellations o nt eu lieu peu avant le match contre Saint-Etienne

Photo Ouest medias

Hier samedi, avant le match à la Beaujoire, les 15 cars de supporters stéphanois ont été placés sous escorte par les forces de l'ordre dès le péage d'Ancenis. Mais plusieurs dizaines d'ultras ont fait le déplacement de façon indépendante, dans le but d'en découdre avec leurs homologues nantais, également très échauffés.

Résultat: de violentes échauffourées ont éclaté avant la rencontre, vers 19h40. La tension s'est notamment cristallisée autour de l'arrêt de tramway "Beaujoire". Dans chaque camp, une cinquantaine de pseudo-supporters ont tenté de faire le coup de poing. Des jets de bouteilles de verre se sont multipliés. Près de 280 policiers et gendarmes étaient heureusement mobilisés pour veiller au grain.

Un Nantais de 26 ans a été placé en garde à vue après avoir décoché un coup de poing à un policier et interpellé en possession de résine de cannabis et de deux écharpes stéphanoises volées en guise de "trophées".  Un second Nantais, âgé de 31 ans, a également été privé de match et placé en garde à vue pour avoir insulté des gendarmes mobiles.

Un habitant de la Drôme de 31 ans, venu soutenir Saint-Etienne, a également fini en garde à vue après avoir frappé un policier. Enfin, un habitant de l'agglomération stéphanoise de 40 ans a subi la même punition pour avoir jeté une bouteille vide sur des CRS.

Après le match, trois Nantais, qui n'avaient pas de billet, ont été interpellés pour avoir jeté des pétards en direction des forces de l'ordre.

Informations à retrouver dès ce dimanche dans Presse Océan mais aussi dans notre édition de ce lundi.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.