Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Barrage de Cheviré : "Il était urgent de libérer le pont"

2 10.01.2016 06:00
Henri-Michel Comet, préfet de Région Pays de la Loire.

Henri-Michel Comet, préfet de Région Pays de la Loire.

Photo Presse Océan - RC

Henri-Michel Comet, le préfet de Région et de la Loire-Atlantique, s'est exprimé cette nuit lors d'une conférence de presse.

Il explique notamment, pourquoi, il a ordonné de faire usage de la force pour faire démanteler le barrage mis en place sur le pont de Cheviré par environ 300 opposants, après la manifestation qui, selon ses propres dires, s'est "dans l'ensemble, bien déroulée".

"J'avais donné la garantie d'assurer la sécurité, d'admettre la manifestation et de fermer le périphérique le temps qu'elle se déroule, rappelle le préfet. Les organisateurs m'avaient donné la garantie de libérer le périphérique en fin d'après-midi. Il s'est avéré que cet engagement n'a pas été honoré totalement puisqu'une dizaine de tracteurs sont restés sur place. J'ai donc entamé les négociations vers 21h40. Demandé à lancer les premières sommations une heure plus tard. Aucun mouvement n'étant constaté, j'ai demandé à ce qu'on utilise la force quasi une heure plus tard aussi (...) Il était temps que cela bouge (...) J'aurais préféré ne pas avoir à utiliser la force mais il n'était pas question que le pont reste bloqué et que la circulation des Nantais et des habitants de la région soit bloquée plus longtemps.  Il y avait urgence à libérer le pont pour ce problème de circulation et parce que quand la parole est donnée il est important de la respecter."

A propos des mobilisations à venir des opposants au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, Henri-Michel Comet indique que la "parole doit s'exprimer dans la paix des uns et des autres et le respect des libertés individuelles." Pour le préfet, "il n'est pas question d'interrompre à nouveau la circulation sur le périphérique".

Commentaires (2)

re
batisto200@outl... lun, 11/01/2016 - 19:25

a propos de L'aéroport, il y a dans cette région les lobbyistes qui imposent un projet sachant qu'ils ont des intérêts personnels de plus ils ce sont fait élirent en justifiant des emplois, une utopie afin de convaincre, méfions-nous de ne pas allez trop loin, la violence arrive, inévitable, je crains le sang.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.