Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Cambadélis veut suspendre l'université d'été du PS

5 03.07.2016 13:18
J.-C. Cambadélis ici à Préfailles, lors de la Fête de la rose en septembre 2015.

J.-C. Cambadélis ici à Préfailles, lors de la Fête de la rose en septembre 2015.

Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du Parti socialiste, a annoncé ce dimanche 3 juillet qu'il allait demander la suspension de l'Université du PS, prévue les 26, 27 et 28 août à Nantes.

" On nous menaçait de violences sur nos militants, on nous menaçait de saccager l'ensemble de la ville", a expliqué Jean-Christophe Cambadélis, invité ce jour du 12/13 Dimanche de France 3. Le premier secrétaire du PS a fait état des menaces reçues par le PS.

Les opposants à la loi travail avaient prévu de se rassembler à proximité de la cité des congrès Nantes métropole qui devait accueillir l'événement. Et dans le contexte de l'après consultation locale sur le transfert de Nantes Atlantique à Notre-Dame-des-Landes qui a vu le Oui l'emporter, les anti-aéroport avaient également envisagé des actions lors de cet université d'été.

Sur Twitter, Johanna Rolland, maire PS de Nantes, a réagi :

 

Lire dans Presse Océan du lundi 4 juillet 2016


 

 

 

Commentaires (5)

Très déçu mais aussi inquiet...
Cyril lun, 04/07/2016 - 13:45

...par cette annulation ce qui n'était pas arrivé depuis 1993, année de la plus grande débacle des Socialistes aux législatives.

1993-2016 : années des débâcles du parti au pouvoir.

L'excuse des menaces extérieures au parti ne tient évidemment pas : Jean Christophe avait surtout peur des menaces en interne entre les militants notamment les frondeurs.

Les Nantais vont être soulagés fin Aout : ils pourront aller aux 30 ans des RDV de l'Erdre en toute quiétude, et la Cité des Congrès sera préservée du saccage par les éléphants du PS.

démission
Foulques Deletang dim, 03/07/2016 - 21:53

La maison Clergeau-Ayrault mise en échec par le pseudo- plébiscite raté sur NDDL, charcuté, que la Camora n'aurait pas renié, nous annonce l'abandon de la grand-messe dominicale d'été du PS à Nantes, base de repli de La Rochelle, rebelle à l'Hollandisme : l'heure est grave. Après l'échec du plébiscite nantais de NDDL, Le clan J-Marc/J-Yves est sur le reculoir; et Hollande qui refuse de croire qu'il est grillé de chez grillé et qu'un énième saupoudrage sur ses razzias anti- sans-dents suffira à faire oublier ses reniements : c'est la panique au PS que plus personne ne voit à gauche sauf L’Élysée. Adieu, François, Rendez-vous en enfer, le paradis des pauvres.
La loi travail? une loi précaire qui n'a pas vocation à survivre. Evacuation du navire PS ....je savoure

et pendant ce temps ...
Misqua lun, 04/07/2016 - 13:15

En réponse à Foulques Deletang - démission

L'état qui plie sous la menace des anarchistes et révolutionnaire à tout va ....
Bravo !!!

Qui va encore payer, les citoyens qui veulent bosser .... les hôteliers, les restaurateurs qui auraient pu profiter de ce congrès vont se retrouver sans carnet de commande.
Quel beau pays ou ce sont toujours les mêmes qui trinquent pour une minorité qui veut imposer sa loi.

université d'éte à nantes
coriou dim, 03/07/2016 - 20:28

L'Université d'été P.S. ne pourra se tenir à Nantes fin août à cause "d'ultra-gauches"
violents et casseurs. "Ultra-gauche anti-démocratique" [ça c'est dans OF] c'est beaucoup d'intentions politiques prêtés à des casseurs qui
sont surtout individualistes dans leur plaisir de casser! "Ultra-gauche" suppose que 1-leur opposition est organisée, 2-ils sont identifiés en tant qu'entité. Dans la foulée, assimiler ces délinquants aux opposants anti loi travail et anti NDDL qui ont des motivations politiques -au sens noble du terme- tient de la malhonnêteté: "on" menace les militants [socialistes] "on" menace de saccager la ville; en grammaire, "on" c'est tout le monde et personne. Donc là de qui parlent Mme Rolland et M Cambadélis?

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.