Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Cambriolages : des flagrants délits en série cette nuit

2 19.07.2014 15:26
Alertés par les riverains, les policiers ont déployé un dispositif de surveillance efficace.

Alertés par les riverains, les policiers ont déployé un dispositif de surveillance efficace.

Photo Presse Océan - OL

En cette période estivale propice aux vols par effraction, le bilan nocturne des policiers nantais est plutôt bon. Quatre interpellations en flagrant délit en l’espace de deux heures dans la nuit de vendredi à samedi. Dont trois dans le même quartier, à la Contrie.

Les quatre suspects ont été placés en garde à vue. Il s'agit de deux mineurs soupçonnés d'avoir fracturé au moins deux voitures boulevard Paul-Chabas, d'un homme qui fuyait d'un pavillon rue Girodet et d'un trentenaire surpris, ivre, dans les locaux de la Poste, rue Viviani.

Plus d'informations à lire dimanche dans Presse Océan ou sur notre version numérique

 

 

 

 

Commentaires (2)

Flagrants délits ou délires flagrants
JANE DOE dim, 20/07/2014 - 00:40

Mame Taubira a promis à toutes les "petites fripouilles" qu'ils n'avaient rien à craindre ! Pas de prison ! Wahoooooo ! Pas d'hésitement ! A partir du moment où les "Zadistes" (pas génial ce sobriquet rase-motte, normal pour un avion qui voudrait décoller !) de NDDL, malgré toutes leurs exactions que l'on peut qualifier de "terroristes" dans un Etat de Droit (Où est-il ? Que fait-il ? On ne l'entend pas !) ne sont pas sanctionnés par la "LOI", y'a pas de raison que des petits voyous en devenir ne s'en donneraient pas à "coeur-joie" (vieille expression française, je ne vois pas où est le "coeur" là-dedans) et y'a pas de joie), pour attaquer, dévaliser, voler. Le laxisme ne fait qu'encourager ce qu'on appelle la "petite délinquance". C'est un terme tout gentil, banal en soi. Mais cette "petite délinquance" fait des ravages inconnus des "Politiques" (qui ne pensent qu'à leur réélection). On ne parle pas de la souffrance de ces personnes qui ont vécu ces intrusions comme un viol, et dont on se fiche. Dormez tranquilles vous qui êtes protégés et qui intervenez quand il est trop tard. Goud Naït, sleep ouel...

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.