Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Cambriolages en série dans les commerces de l'hypercentre

2 25.02.2016 20:12
Les voleurs sont souvent des jeunes gens sans ressources

Les voleurs sont souvent des jeunes gens sans ressources

Photo illustration CO

Depuis trois semaines, des voleurs ciblent les boutiques du centre-ville. Plusieurs interpellations ont déjà eu lieu.


Des vêtements, des cosmétiques, des paires de chaussures…

Rue Rubens, le 19 février, c’est une enseigne de prêt-à-porter qui avait été ciblée. Deux hommes avaient été vus forçant l’entrée d’une boutique voisine, vers 4 h du matin. Ils étaient repartis les bras chargés de paires de pantalons, après avoir vidé le fonds de caisse. Mais sans aller bien loin. Un appel avait rapidement été passé au 17, qui avait aussitôt envoyé une patrouille.


Rebelote le 22 février. Rue Montesquieu et rue Kleber, un salon de coiffure, un restaurant et un décorateur reçoivent la visite d’intrus. Et ça n’est pas fini : dans la nuit de mardi à mercredi, c’est un chausseur de la place du Pilori qui retrouve sa vitrine en morceaux. Le voleur a emporté quatre paires de chaussures et causé quelques dégâts derrière lui. Lui avait bu.


Les autres ont été rattrapés en moins de deux. Autant dire que les enquêteurs n’ont pas affaire à des équipes organisées, qui répondraient à des commandes. Loin de là.


Ces voleurs-là séviraient plutôt pour se vêtir eux-mêmes ou pour se faire un peu d’argent en revendant la marchandise sous le manteau. Leurs profils sont ceux de jeunes gens - voire de très jeunes gens - sans ressources et sans domiciles le plus souvent...

retrouvez notre double-page dans Presse Océan vendredi 26 février 2016

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.