Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Chaîne d’espoir pour le petit Camerounais Antoine

0 26.09.2017 20:31
Le petit Antoine a été pris en charge par une famille de Sucé-sur-Erdre, de la Chaîne de l’espoir. Photo SD

Le petit Antoine a été pris en charge par une famille de Sucé-sur-Erdre, de la Chaîne de l’espoir. Photo SD

Grâce à la complicité des membres de la chaîne de l’espoir, Antoine va soigner son corps meurtri.

À 8 ans, Antoine est un vrai bout en train, une pile électrique. Pourtant, le petit garçon de Yaoundé n’a pas commencé la vie sous les meilleurs auspices. À sept mois, le bébé a glissé dans une marmite d’eau bouillante que la nounou avait posée près de son lit avant d’entreprendre une toilette. « La jeune maman, Marie, travaillait dans un bar et élevait l’enfant seule, explique le docteur Bruno Le Fourn, chirurgien plastique à Nantes qui a pris en charge le petit patient. « Elle avait choisi de confier son bébé à une nounou lorsque l’accident s’est produit. L’enfant dormait sur le lit. Il a roulé en se réveillant et il est tombé dans l’eau brûlante ».

Le diagnostic médical est rude. L’enfant a le torse et le bras à vif. Il est hospitalisé au Cameroun pendant un mois et demi. Et il retrouve sa famille avec d’impressionnantes séquelles. Son membre supérieur gauche est rétracté, la main refermée sur elle-même. Elle est comme collée au bras meurtri qui ressemble à une aile de chauve-souris quand on cherche à l’étirer. Éveillé, Antoine s’adapte néanmoins à ce handicap en réussissant à mouvoir sa main tant bien que mal.

Il aurait pu vivre ce calvaire pendant des années encore si le docteur Edvin Guela-Wawo, d’un centre médical de quartier à Yaoundé, n’avait pas choisi de lui proposer d’autres horizons. Le médecin connaît la Chaîne de l’Espoir qui fait de vrais miracles à Nantes où 120 enfants étrangers ont déjà été soignés de maladies cardiaques notamment.

L'intégralité de cet article dans Presse Océan de ce mercredi 27 septembre, disponible en édition numérique

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.