Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes 300 personnes "contre l'état d'urgence et en soutien à la ZAD"

4 20.02.2016 09:38
Environ 300 personnes manifestent en centre-ville.

Environ 300 personnes manifestent en centre-ville.

Photo PO-Anne-Hélène Dorison

Un rassemblement est en cours ce samedi dans le centre-ville de Nantes. Environ 300 personnes manifestent contre l'état d'urgence et en soutien à la Zad de Notre-Dame-des-Landes.

"Reprenons les rues"

L'appel avait été lancé par le Collectif du vendredi, à l'issue d'une "semaine de résistance(s)", pendant laquelle de nombreux débats ont été organisés à Nantes. 

"Nous manifestons contre l'état d'urgence, les violences policières et la guerre, en soutien à la ZAD, et à celles et ceux qui luttent partout dans le monde. C'est l'occasion de reprendre les rues qui nous sont trop souvent volées par la police et les marchandises. De défiler ensemble dans la ville, une semaine avant la manifestation anti-aéroport qui aura lieu aux abords du bocage de Notre-Dame-des-Landes," soulignent les organisateurs, qui invitent aussi à venir "avec des masques et de la couleur, avec de quoi faire du bruit, de quoi être vu, venez avec vos casseroles, vos banderoles, vos affiches, votre joie et votre détermination."

Un important dispositif de sécurité est déployé par les forces de l'ordre. Le cortège a quitté la place Bouffay vers 15h pour le cours des 50-Otages et jette de la peinture sur les vitrines des banques notamment.

Plus d'informations dimanche 21 février dans Presse Océan.

Téléchargez la version numérique de Presse Océan. 

Commentaires (4)

Tous les droits !
Laulau sam, 20/02/2016 - 18:52

Peinture sur Le crédit agricole
Jets de peinture sur vitrine EDF
Tags et coups d extincteur sur la façade de la mairie
Jets de peinture et vitrines taguées rue de la Barillerie....
Moi, pour un excès de vitesse de 10 km/h, on m'a traité comme un criminel mais eux
l’extrême gauche , rien à dire, on laisse faire. Le contribuable paiera les dégâts.
Si demain je vais à la Mairie taguer la voiture du Maire, va-t-on me laisser faire ?
Alors pourquoi les autorités ne réagissent elles pas ?

MdR!!!
Millepertuis sam, 20/02/2016 - 18:29

Cette manif fourre-tout, avec de multiples mots d’ordre défile à l’appel du ‘’Collectif du vendredi’’. Cette association nous laisse un commentaire si décervelant dans le Presse Océan que l’auteur ne se présente pas de son nom (en gros, on fait une manif contre tout et pour tout : évènements nationaux et internationaux auxquels nous sommes contre !!!).
Ce qui est dingue, c’est qu’il y a 300 cents personnes qui viennent pour un tel mot d’ordre ; c’est vraiment à pouffer de rire. Et en même temps rassurant, 300 voyous c’est tout de même pas grand-chose.

Pauv' cons !!!!!
emorejdu44 sam, 20/02/2016 - 16:50

Ils manifestent aussi ""... contre la guerre... "" ... lit-on dans l'article !!!!... Eh bien qu'ils aillent donc manifester...... en Syrie !!!!.... Y'a que 300 personnes???;... 300 gros-ses con-ne-s oui !!!!!!!!!

CONTRE !
Laulau sam, 20/02/2016 - 15:18

Et vous ne manifestez pas contre les violences des manifestants ! Qui cassent, dégradent, polluent, empêchent le centre de vivre ! vous n’êtes qu'une bande de bon à RIEN ! Vous luttez contre des gens que vous avez élus donc vous n’êtes que dans le contre sans jamais ne rien proposer de concret.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.