Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Dans les coulisses de la revue-cabaret La Cloche [PHOTOS]

0 04.12.2016 05:33
  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


  • Photo PO-Nathalie Bourreau


Pour sa 122e année d’existence, la revue-cabaret s’installe salle de la Carrière à Saint-Herblain, du 30 décembre au 19 février. Dernière ligne droite pour les préparatifs.

Dix mois de préparation, deux mois de spectacle et, cette année, un déménagement. « C’est un nouveau défi pour La Cloche », confie Samuel, 38 ans. Le Nantais participe à sa quinzième revue : « J’étais électricien plateau et depuis septembre, je suis directeur technique ».

Plus loin, Mickaël souffle sur les paillettes comme s’il envoyait un baiser. « L’important, c’est de ne pas faire de paquet », explique ce chef décoration de 45 ans. « Il a fallu s’adapter aux nouvelles dimensions de la scène. Nous avons donc imaginé différentes astuces pour les décors ». À l’entrée du hangar, six maquettes dévoilent les six tableaux de la revue. « Les bénévoles peuvent ainsi visualiser le rendu final ». Univers japonais, enfantin, minimaliste… « Nous mettons en volume les idées que les auteurs ont dans la tête ».

Retrouvez nos pages spéciales ce dimanche dans Presse Océan

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.