Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Danse : Claude Brumachon présente "Les Coquelicots Sauvages"

0 22.11.2013 11:19
"Les Coquelicots Sauvages partent de l’élan vital de la création".

"Les Coquelicots Sauvages partent de l’élan vital de la création".

Photo DR

Le chorégraphe Claude Brumachon décrypte la pièce « Les Coquelicots sauvages » à l’occasion du festival Transcendanse. Interview.

Presse Océan : Pourquoi avoir repris cette création de 2001 ?
Claude Brumachon : "A l’image de Texane, Icare, D’Indicibles Violences, le Festin, Embrasés, Bohèmes-Hommes; Les Coquelicots Sauvages font partie de ces pièces dans le cycle de la création qui marquent profondément le cheminement du chorégraphe, elles sont des pièces de rupture. Il y a un avant et un après. Or, après avoir créé 100 chorégraphies, je suis maintenant capable de distinguer les pièces fondamentales de celles que je nommerais "de laboratoire". Je voudrais remettre ces premières en lumière."

Les Coquelicots sauvages est une pièce dédiée aux amoureux ?
"Les Coquelicots Sauvages partent de l’élan vital de la création, l’énergie qui sous-tend l’envie de créer. La racine profonde, c’est cette puissance que l’on transcende dans le travail de la danse, de la chorégraphie, pour débusquer un geste juste, sincère, honnête, généreux. J’ai donc été puiser dans l’énergie romantique, celle du XIXème siècle, ces Rimbaud-Verlaine, Sand et Musset, Claudel et Rodin, Morizot-Manet et bien d’autres couples créateurs passionnés qui ont mélangé complètement la vie amoureuse, passionnelle ? romantique donc ? avec la vie créatrice. La recherche n’existe que dans ce que l’on trouve et la vie n’est qu’Une entité ; au contraire d’aujourd’hui où l’on voudrait nous faire croire qu’il faut séparer professionnel et intimité et les enfermer dans des carcans rigides".

Que représente Transcendance pour la compagnie ?
"Transcendance c’est un long compagnonnage avec Yves de Villeblanche de Musiques et Danse en Loire-Atlantique, une fidélité. Un véritable cheminement avec une équipe à l’écoute. Des personnes disponibles qui savent entendre les besoins du créateur, des artistes. Il y a là, le véritable amour de la danse et la possibilité d’ouvrir LES danses à un public nouveau comme régulier.  C’est important ces mises en commun des savoirs et des possibles. Très important".

Quels sont vos projets ?
« Texane » à l’ONYX à la fin du  mois dans le cadre de TranscenDanse, nous serons à la Chapelle sur Erdre pour danser « Histoire d’Argan le Visionnaire ». La Chapelle sur Erdre où nous sommes en train de préparer un projet de reprise de "Phobos" avec des amateurs pour le mois de mai 2014.  En janvier nous irons à Paris au Centre National de la Danse donner « d’Indicibles Violences » et nous reviendrons au CCNN pour les BIS (Biennales Internationales du Spectacle) avec la reprise du seul duo Claude Brumachon-Benjamin Lamarche « Embrasés » dansé par Claude et Benjamin et par deux jeunes danseurs : Steven Chotard et Martin Mauriès.  Nous reprendrons aussi « Bohèmes », un quatuor d’hommes qui fit sensation auprès du public nantais en 1994. Après quoi nous tournerons entre autres à Limoges, Cannes Turin … "

Vous allez travailler avec des adolescents en situation d’handicap ?
"Oui, nous commençons un travail avec les adolescents de l’IEMS La Durantière situé au sein du collège en vue d’une création l’année prochaine. Toute une classe d’ados en situation de handicap suivra donc la danse jusqu’à la présentation la saison prochaine d’une création que nous ferons ensemble.  Nous entamons aussi une collaboration avec l’école Anatole de Monzie pour donner aux enfants le goût de la danse et l’importance du groupe. Du corps dans le corps de la société, le travail de création passe par des moments d’une intense beauté et d’une profonde vérité, là, dans le studio, l’enfant est à même de donner à ses émotions, ses sensations, ses désirs même, une forme artistique.  Nous serons encore présents cette année au côté du Pôle Psychiatrie du CHU de Nantes (hôpital Saint Jacques) pour six interventions au sein du CCNN avec un groupe de patients et soignants".

Recueilli par Stéphane Pajot

PRATIQUE -  Vendredi 22, samedi 23 novembre  à 20h30 et dimanche 24 novembre  à 17h au CCN de Nantes, rue Noire. 10€ et 15€  02 40 93 30 97. www.transcendanse.loire-atlantique.fr

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.