Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes La cité perd une place dans le classement des villes vélo-friendly

0 02.06.2015 19:00
Velocity à Nantes

Velocity velo parade, Ludivine Laniepce

Velocity à Nantes, du 3 au 5 juin

Alors même que Nantes s'apprête à devenir "capitale du vélo" en accueillant le congrès Velocity du 3 au 5 juin, la cité des Ducs perd une place au classement des villes les plus "vélo-friendly", en se faisant devancer par Strasbourg.

Chaque année, l'agence de conseil danoise Copenhagenize, spécialiste du vélo en ville, dresse un classement des villes les plus "vélo-friendly" du monde.

Sont pris en considération la part du vélo dans les transports des habitants, mais aussi la qualité des infrastructures ou la tendance générale de la politique menée par la municipalté. 

Le nouveau classement 2015 rétrograde Nantes en 7e position. C'est la deuxième ville en France, derrière Strasbourg (4e) dans un classement largement trusté par les villes des pays nordiques.

Nantes passe devant Bordeaux

La ville perd donc deux places par rapport à 2013, où elle était 6e en Europe, et deuxième ville française derrière Bordeaux (rétrogadée en 8e position au classement 2015)

Argument largement mis en avant dans la communication autour de Velocity, avec au passage une petite déformation puisque Nantes est présentée sur le site comme "5e du palmarès des villes du monde les plus «vélo-friendly».

Copenhagenize salue les progrès réalisés. Mais elle remarque aussi que

"circuler à vélo à Nantes est source de confusion et pas très intuitif. [...] Une hiérarchie claire entre les usagers de la circulation est nécessaire dans toute la ville, et les pistes cyclables bi-directionnelles servent seulement à rendre les choses confuses pour tous les citoyens. La ville a besoin de faire du vélo le moyen de transport le plus rapide pour aller d'un point A à un point B -ils n'y sont pas encore  [...]"

Et pendant ce temps-là, dans le quotidien alsacien Dernières Nouvelles d'Alsace, certains se demandent pourquoi c'est Nantes, et pas Strasbourg, qui devient, pour trois jours "capitale du vélo".

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.