Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes De l’Occupation à la Libération, 100 photos dans Neptuna

0 19.06.2014 14:57
Gildas Salaün de la société académaique avec le dernier Neptuna

Gildas Salaün de la société académaique avec le dernier Neptuna

Gildas Salaün de la société académique de Nantes. Photo PO -Stéphane Pajot

La revue de la Société académique de Nantes et de Loire-Atlantique, Neptuna, publie un numéro spécial sur la vie quotidienne des Nantais durant la guerre et des occupants. Le 19 juin 1940, les premiers Allemands arrivent à 11 h 50 dans la ville. Le bureau de l’Octroi de la route de Rennes téléphone aux autorités pour annoncer que « deux side-cars et une moto viennent de passer ». Les panzers de la IVe armée ne sont pas loin. Ainsi démarre Neptuna. L’image d’un Allemand devant le panneau « Nantes » (photo) est le premier des documents exceptionnels de cet ouvrage. Le 12 août 1944, c’est la Libération de Nantes, la liesse dans les rues. Mais en Loire-Atlantique, à Saint-Nazaire, ce n’est pas encore fini. La reddition de la fameuse « poche » n’aura lieu que le 8 mai 1945. « Un de nos sociétaires avait conservé des clichés inédits de la table des négociations », indique Gildas Salaün, qui a supervisé la collecte auprès de particuliers et la rédaction de « Neptuna » avec la présidente Gilberte Martineau. Durant l’Occupation « à travers l’œil de photographes amateurs, allemands, français ou américains, on réalise la mainmise du Reich sur la ville », poursuit Gildas Salaün. Et surtout, « l’on mesure le contraste cruel entre les difficultés des occupés et l’indécente opulence de l’occupant. C’est bien la vie quotidienne à Nantes qui constitue le sujet central de ce numéro ». On retiendra de nombreuses pépites photographiques comme les statues d’Ange Guépin, du musée des Beaux-arts ou des Lions de l’ancien palais de justice (actuel Radisson) prises chez le fondeur ainsi que les enseignes affriolantes des maisons closes du quai de la Fosse, du Cyrano à la Patte de Chat. Un autre monde.

S.P

Neptuna : 8 €.

En vente librairie Coiffard, Maison de la presse Agora (place de l’Ecluse) et librairie du château des ducs

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.