Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Dégradations en série dans le centre et heurts entre ultras et policiers

0 27.10.2014 20:59
  • Photos PO-AHD

    Une agence bancaire du cours des 50 Otages prise pour cible par les casseurs


Le rassemblement nantais pour protester contre la mort de Rémi Fraysse, un Toulousain de 21 ans tué samedi soir dans le Tarn lors de heurts entre policiers et opposants au barrage du Testet, a dégénéré. 

Jusqu'à 600 personnes avaient jusqu'alors défilé dans le calme dans le centre-ville de Nantes.

Mais alors que le rassemblement se dispersait, une centaine de casseurs sont restés dans le centre. Très mobiles, les manifestants masqués et casqués ont descendu une vingtaine de vitrines (dont des banques) dans le quartier Bouffay, rue Crébillon et sur le cours des 50 Otages. Ils ont également détruit de nombreux abris-bus et panneaux publicitaires et allumé plusieurs feux de poubelles.

Jusqu'alors très discrets et en retrait, les forces de l'ordre ont commencé finalement à intervenir vers 20h30. Des heurts violents se sont notamment déroulés vers la place Sainte-Croix.

Plus d'informations dans Presse Océan du mardi 28 octobre

Lire aussi :

Nantes (VIDEO) Près de 600 manifestants et zadistes dans les rues pour Rémi

Notre-Dame-des-Landes Le rapport qui évoquait les risques "d'un martyre"

France Barrage du Testet : Rémi victime d'une explosion selon l'autopsie

 

 

 

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.