Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Dernière visite de la maison d'arrêt

0 22.10.2017 18:14
 LES ABONNES DE PO ONT PU VISITER LA MAISON D'ARRET DE NANTES AVANT SA DESTRUCTION ET LA CONSTRUCTION D'UN PROGRAMME IMMOBILIER PAR LA COGEDIM

LES ABONNES DE PO ONT PU VISITER LA MAISON D'ARRET DE NANTES AVANT SA DESTRUCTION ET LA CONSTRUCTION D'UN PROGRAMME IMMOBILIER PAR LA COGEDIM

NATHALIE BOURREAU

Jean-Michel Pollono a fait ses premiers pas d'avocat entre ces murs. Une maison d'arrêt qu'il fréquentera durant 35 années et qui sera détruite débur décembre. Visite avec des abonnés de Presse Océan. 

Si je vous dis que ça ne me fait rien, je vous laisse le droit de croire que je mens. » Aujourd'hui à la retraite, Jean-Michel Pollono s'amuse sans complexe à dire qu'il est un menteur. Il ne le clamera pas, mais la démolition de la maison d'arrêt, ça le remue. « Quelque part, c'est un bout de ma carrière d'avocat qui va partir. »

En 1977, il a 24 ans et ressemble encore à un minot. Pour sa première fois à la maison d'arrêt de Nantes, il a rendez-vous avec un braqueur. « Je ressentais un mélange d'oppression, même si je savais que je pouvais ressortir, et de la fierté d'enfin mettre en application ce pour quoi j'avais travaillé », se souvient avec précision le retraité du barreau.

À cette époque il dit que la prison était « vivable », « familiale », « conviviale ». En regardant les barreaux à perte de vue, les douches crasseuses, et les cellules de 9 m2 où s'entassaient six détenus, difficile d'imaginer la convivialité. « Il y avait beaucoup moins de détenus, beaucoup moins de matons, décrit l'avocat à la retraite. Je connaissais tous les gardiens, je n'avais pas besoin de montrer ma carte pour rentrer. »

Lire dans Presse Océan de ce lundi 23 octobre 2017 ou en version numérique en cliquant ici.

Voir aussi notre galerie photo.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.