Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Dervallières : jets de projectiles sur un chronobus

3 16.06.2014 19:07
La C6 a été déviée entre les arrêts Le Nain et Vincent-Auriol, dans les deux sens.

La C6 a été déviée entre les arrêts Le Nain et Vincent-Auriol, dans les deux sens.

Photo PO-Nathalie Bourreau,

« Ça devient récurrent », se désole Ronan Gilbert, secrétaire général de CGT à la Semitan. Hier la ligne de Chronobus C6 a été déviée entre les arrêts Le Nain et Vincent-Auriol, dans les deux sens pendant plus d’une heure, à la suite de jets de projectiles. « Nous avons justement abordé le sujet de ces incidents, vendredi, au conseil d’administration. Nous demandons aux élus de prendre toute la mesure de ce qu’il se passe. Il n’est pas question de stigmatiser certains secteurs mais de rappeler que lorsqu’une ligne de bus est déviée, c’est tout un quartier qui subit les actions faites par quelques individus ».

Plus d'informations mardi dans Presse Océan

Commentaires (3)

Lapidation des bus
Cyril mar, 17/06/2014 - 11:00

Encore des jeunes qui essaient d'importer en France ce qui se fait de manière cruelle dans certains pays à l'étranger.
Bientôt ça va être des jeunes femmes sur lesquelles les gars vont balancer des cailloux.

Un séjour entre plusieurs gros cailloux (prison) leur fera pas de mal cet été : se retrouver pendant quelques semaines dans une pièce avec une température de 40°C et 3 déséquilibrés, si ça ça ne les calme pas, bah expulsion locative de ces jeunes sans possibilité de relocation dans un rayon de 500 km.

Waouh
Bretonne-Naoned lun, 16/06/2014 - 22:02

Nos jeunes ont encore trouvé une manière "intelligente" d'occuper leurs journées ! Il y a quand même un très gros travail éducatif à faire !!! On ne peut pas mettre un éducateur derrière chaque jeune, mais je pense quand même qu'avec un meilleur suivi des familles, un soutien renforcé, avec des moyens en travailleurs sociaux, on arriverait peut-être à canaliser tous ces débordements inacceptables.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.