Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Des adolescents soupçonnés de vols avec violences

0 25.09.2017 15:49
Vendredi après-midi, la police a interpellé trois jeunes suspects, au nord de Nantes. Photo illustration PO-N.Bourreau

Vendredi après-midi, la police a interpellé trois jeunes suspects, au nord de Nantes. Photo illustration PO-N.Bourreau

Ils sont soupçonnés d’avoir frappé plusieurs passants pour les dépouiller, dans les quartiers Nord de Nantes.

« À écouter les témoins, c’était vraiment très violent », raconte l’enquêtrice, qui a pourtant roulé sa bosse. Elle évoque des « coups de barre de fer et de nerf de bœuf » portés « sur la tête », alors que les victimes se trouvaient « au sol ». Et ce, « en plein jour ! » Les voleurs s’en prenaient tantôt à des hommes, tantôt à des femmes, plus ou moins âgés. Toujours dans le même secteur : celui du Sillon de Bretagne, au nord de Nantes. Ils repartaient avec leur téléphone, leur carte bancaire, leur valise… Depuis dix jours, quatre « vols avec violences » avaient déjà été recensés.

Trois suspects, qui correspondaient aux signalements donnés, ont été interpellés vendredi après-midi dans le quartier et placés en garde à vue. Les deux garçons faisaient déjà l’objet de « procédures judiciaires », dont on ignore la nature précise, et qui sont toujours en cours.
Âgés de 14 et 15 ans, ils ont été déférés dimanche au parquet des mineurs, qui a ouvert une information judiciaire. À 19 h, l’un d’eux avait été placé sous contrôle judiciaire et remis à ses parents. Les deux autres étaient toujours devant le bureau du juge.

L'intégralité de cet article dans Presse Océan de ce lundi 25 septembre, disponible en édition numérique 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.