Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Des bornes anti-fraudes dans les gares de la région d’ici fin 2017

0 12.01.2016 17:52
Le dispositif est expérimenté à Paris-Montparnasse et Marseille-Saint-Charles.

Le dispositif est expérimenté à Paris-Montparnasse et Marseille-Saint-Charles.

AFP

Depuis lundi, des bornes anti-fraude sont installées à l’entrée de deux quais de la gare Montparnasse, à Paris. Pour pouvoir accéder aux quais et monter dans le train, les voyageurs doivent valider leur titre de transport, sur le modèle du métro. « L’objectif est de lutter contre la fraude, pas de renforcer la sécurité », précise la SNCF.

Des passagers de la ligne TGV Paris - Le Mans les ont testées lundi. Tous les trains qui transitent par ces deux quais sont concernés, quelle que soit leur destination.

Ces bornes anti-fraude sont expérimentées dans deux gares : Paris-Montparnasse et Marseille-Saint-Charles. « Quatre solutions technologiques différentes sont testées. A l’issue de la phase d’expérimentation, qui doit durer trois mois, un choix sera fait. »

Etape suivante : l’extension du dispositif aux « principales destination TGV » d’ici fin 2017. Une quinzaine de gares ont été sélectionnées, dont celle du Mans. « La ligne Le Mans - Paris compte un grand nombre d’abonnés et le flux est important. Dans la région, la gare de Nantes est aussi concernée. »

La SNCF assure qu’« il n’y aura pas d’impact sur le nombre d’agents à bord. Ils pourront se consacrer à d’autres missions comme le service et le confort. » Dans la région Pays de la Loire, la SNCF emploie 400 contrôleurs.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.