Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes des chercheurs de l'université dévoilent l'organisation des planctons

0 16.02.2016 18:01
Avant de faire étape à Nantes, la goélette Tara a recueilli des millions d'informations utilisées pour dévoiler le réseau social des planctons

Avant de faire étape à Nantes, la goélette Tara a recueilli des millions d'informations utilisées pour dévoiler le réseau social des planctons

Phot archives PO

Grâce à la goélette Tara, deux chercheurs nantais ont dévoilé le rôle social du plancton dans la pompe à carbone.

Damien Eveillard n'a plus de doute. L'océan est non seulement le plus important puits de carbone de la planète. Mais il est aussi animé par un « réseau social » de planctons aussi puissant que notre « Facebook ». C'est en travaillant sur les millions de données collectées par la goélette Tara durant son périple que le chercheur du Laboratoire d'informatique de Nantes Atlantique et son collègue Abdelhalim Larhlimi ont fait cette découverte. Les deux mathématiciens ont recoupé, décortiqué les millions de données collectées par Tara. « À partir des données collectées, explique Damien Eveillard, on a pu créer un modèle statistique et construire un réseau d'espèces qui s'apparente à un réseau social. Et on a pu définir dans ce réseau une « communauté » fortement associée à l'export de carbone, dont l'étude a permis d'isoler 23 espèces centrales qui maintiennent cette communauté par leurs interactions ». Puis les deux scientifiques ont fait apparaître le rôle majeur de nouveaux organismes marins impliqués dans l'export de carbone, ainsi que la présence de virus dont la fonction était jusqu'alors inconnue. 

Lire dans Presse Océan de mercredi 17 février

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.