Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Enfants torturés : l'accusé condamné à 15 ans de réclusion criminelle

5 04.03.2016 21:33
Me Loïc Cabioch, avocat de la défense.

Me Loïc Cabioch, avocat de la défense.

Photo PO-AHD

L'avocat générat général avait requis 15 ans de réclusion criminelle.

Les jurés viennent de rendre leur verdict. 


Ce vendredi soir,  la cour d'assises de Loire-Atlantique a condamné  Jihed Braiek, 26 ans, à  15 ans de réclusion criminelle et à une interdiction définitive du territoire. 

En 2014, au nord de Nantes, cet homme avait frappé à coups de poings, avec des gants de boxe ou avec un tuyau d’arrosage, très souvent, et pendant près de trois mois, les deux jeunes enfants de sa compagne.

Ils avaient 7 et 8 ans. 70 lésions avaient été relevées sur le corps de la petite fille. Et 25 sur celui de son frère. Leurs cheveux avaient également été rasés à blanc. Leur grande soeur, alors âgée de 15 ans, avait elle aussi reçu des coups. 

L'avocate générale Charlotte Gazzera avait requis 15 ans de réclusion criminelle et trois ans de suivi socio judiciaire ce vendredi après-midi, après trois jours de débats. 

L'avocat de la défense, Loïc Cabioch, lui, avait demandé aux jurés  « de dépasser la réaction instinctive, humaine et légitime que nous avons tous en voyant ces images (des enfants maltraités). Vous devez vous interroger sur l’intention de l’accusé au moment des faits.  » 

Les actes de torture et de barbarie se caractérisent en effet par "la volonté de faire souffrir, en niant la dignité et l'identité de l'autre". 

Les faits étaient caractérisés selon l'avocat général, qui a considéré que Jihed Braiek avait commis ces "violences, graves, dans le but de briser psychologiquement ses victimes".

Les jurés ont suivi ses réquisitions et déclaré l'accusé coupable des faits qui lui étaient reprochés. 

 

 Lire Presse Océan samedi 5 mars 2016

Commentaires (5)

15 ans ?
Libertégalité sam, 05/03/2016 - 21:07

Comme il n'y aura pas d'enfants dans sa cellule,il aura une remise de peine pour" bonne conduite"....il ne fera donc que 7 ans ... et c'est nous qui lui payeront le gîte et le couvert.
En espérant que ces "concitoyens" d'appartement s'occupent bien de lui.....comme il s'est occupé des enfants....

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.