Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Des heurts à la fin du match à la Beaujoire ce dimanche

2 09.04.2017 17:07
Jusqu'au but de Marseille, à la 84e minute de jeu, l'ambiance était bonne au stade

Jusqu'au but de Marseille, à la 84e minute de jeu, l'ambiance était bonne au stade

Photo PO-Arnault CANTREAU

Des projectiles fusent et des coups sont portés. 

Grosse confusion et scènes de bagarres ce dimanche, au coup de sifflet final, en tribune Océane, au stade de la Beaujoire. 

Alors que le tableau d'affichage annonçait 1-0 pour l'OM, qui venait de battre les U19 du FC Nantes, en quart de finale de la coupe Gambardella, des incidents sont survenus. 

A 17 h ce dimanche, on ignore si ces échauffourées ont fait des blessés. 

"Quel gâchis", souffle ce dimanche un spectateur qui avait "assisté à un beau spectacle", sous un beau ciel bleu. Quelque 5600 spectateurs avaient assisté au match. 

A 17 h15, des "jeunes gens" sont montés sur la boutique pour "jeter des canettes", selon le correspondant de Presse Océan présent sur place. "Ils sont plusieurs dizaines à en découdre. Cela ressemble vraiment à une bateille rangée. Certains attrapent même des barrières pour les jeter". 

La brigade anticriminalité (Bac) est intervenue, avec des CRS. 

A 17h30, les bélligérants s'étaient dispersés. Pas de dégâts a priori, mais "des bris de verre un peu partout devant le stade".

 

Plus d'informations dans Presse Océan lundi 10 avril 2017

Commentaires (2)

Rien entendu..
cotcotcot dim, 09/04/2017 - 19:43

Quel bel exemple pour nos enfants amateurs de sport! Franchement consternant cette violence gratuite devant des familles. Quand on ne sait pas boire on ne sort pas dans un stade. Vous feriez mieux de mettre votre rage à changer le monde plutôt qu à jouer aux bonobos attardés (pardon pour eux)

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.