Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Des pistes pour aider les enfants précoces

0 10.01.2017 20:15
Béatrice Petit-Jaillet partage son expérience dans son livre. Photo PO-ST

Béatrice Petit-Jaillet partage son expérience dans son livre. Photo PO-ST

La précocité toucherait 2,3% des élèves. Une spécificité trop mal connue. Maman de 4 enfants à "haut potentiel", la Lucéenne Béatrice Petit-Jaillet raconte l'art d'enseigner à ces élèves pas comme les autres.

« Avant de devenir maman, je faisais cours sans me poser de questions », raconte Béatrice Petit-Jaillet, enseignante d'anglais au lycée Nicolas-Appert à Orvault. Et puis sa fille est née. C'était il y a 19 ans. « Elle avait un comportement bizarre. À 14 mois, elle pointait toutes les P, O et I, quand je lui lisais Popi. Le premier jour d'école, elle a réclamé qu'on lui apprenne à lire. Je me suis dit qu'il fallait que j'aille voir quelqu'un... » Ainsi la Lucéenne d'aujourd'hui 50 ans a-t-elle découvert ce qu'était un enfant intellectuellement précoce.

« J'ai réalisé que j'avais abîmé des élèves que je prenais pour perturbateurs. J'ai adhéré à l'Association française pour les enfants précoces et j'y ai suivi une formation pour les professeurs. » C'est là qu'elle a eu le déclic : « Je me suis reconnue ! Je n'ai pourtant pas eu mon bac avec mention. Mais j'ai toujours eu des passions très pointues : je sais tout sur les coquillages. Hypersensible, j'avais peu d'amis et je me trouvais différente. Mon cerveau est toujours en marche. Encore aujourd'hui, je suis insomniaque ».

Plus d'infos dans notre dossier ce mercredi 11 janvier dans Presse Océan.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.