Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Deux enfants abusés sexuellement : 17 ans de réclusion criminelle

0 28.05.2014 21:06
Fabienne Bonnet, l'avocate générale

Fabienne Bonnet, l'avocate générale

Photo PO

En 2012, dans un appartement de Saint-Nazaire, deux enfants de 4 et 6 ans avaient été victimes de viols et d'agression sexuelle.

Depuis lundi, leur mère, qui souffre d'une déficience mentale, comparaissait devant la cour d'assises de Loire-Atlantique pour avoir agressé sexuellement son petit garçon, devant son compagnon, qui l'avait forcée à le faire.

Cet homme de 33 ans, déjà condamné en 2008 pour des abus sexuels sur quatre de ses neveux et nièces, a nié les faits tout au long de son procès. Son avocat, Me Fathi Benbrahim, a plaidé l'acquittement ce mercredi, après trois jours de débats.

L'avocate générale Fabienne Bonnet a rappelé que la petite fille, qui s'était confiée peu après les faits à son grand-père, n'avait jamais varié dans ses déclarations et que le médecin qui l'avait examinée avait relevé sur elle des lésions. Après avoir rencontré l'accusé, les experts avaient également conclu à une personnalité "psychopathique" et "perverse", avec "tendances pédophiles" et jugeaient le risque de récidive "important".

Dix-huit de réclusion criminelle avaient été requis, assortis d'une peine de sûreté et d'un suivi socio-judiciaire de dix ans à l'encontre de l'accusé. A l'encontre de la maman, cinq ans, dont deux ans avec sursis mise à l'épreuve avaient été requis.

Après plus de quatre heures de délibérations, les jurés ont rendu leur verdict à 21h, ce mercredi. Lui a été condamné à 17 ans de réclusion criminelle, assortis d'un suivi sociojudiciaire de 5 ans.

Elle a été condamnée à 5 ans de prison avec sursis, avec une mise à l'épreuve.

Lire Presse océan jeudi 29 mai

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.