Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Avenir du Marché d'intérêt national (MIN) : clash dans la métropole

1 14.05.2015 11:04
  • Cabanas Eric

    Les élus PS Gérard Allard, et UMP, Laurence Garnier, critiquent la gouvernance de Johanna Rolland.

  • Archives PO

    Pour laisser la place au futur CHU, le MIN de Nantes quittera l'Île de Nantes pour Rezé en 2018.

Le maire PS de Rezé Gérard Allard a jeté un beau pavé dans la mare mardi soir sur la gouvernance de la métropole, à propos du mode de désignation du président du Marché d'intérêt national. Depuis, les réactions se sont multipliées et mettent en évidence les divergences politiques.

"C'est une attitude irresponsable. Derrière cette critique de la gouvernance de Johanna Rolland, je ne vois qu'une ambition personnelle et pour la ville de Rezé. La question du MIN dépasse largement le sud Loire (...)", indique dans les grandes lignes le maire PS de La Chapelle-sur-Erdre Fabrice Roussel.

D'autres élus profitent de ces divisions internes, à l'instar de l'UMP Laurence Garnier, pour souligner les failles de la majorité : "Johanna Rolland est incapable de dire non à son adjoint Pascal Bolo (...)", estime de son côté l'élue d'opposition.

Ce jeudi 14 mai, Presse Océan laisse la parole à tous les acteurs qui interviennent sur ce dossier et fait le point sur ce projet de poids pour l'agglomération nantaise
(édition numérique à télécharger ici sur smartphone, tablette et PC).

Commentaires (1)

Pas de quoi faire la Une !
observateur44 ven, 15/05/2015 - 19:13

Qu'un nouvel élu, mal désigné à la candidature de maire de Rezé, se prenne pour un Titan, voilà qui doit surtout faire sourire et l& charité chrétienne devrait évacuer cette info tant la position de l'intéressé est indéfendable.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.