Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Elles ont tenu un "bureau" de l'abstention devant la préfecture

0 07.05.2017 20:40
Un bureau de l'abstention était tenu  par des citoyens, aujourd'hui à Nantes..

Un bureau de l'abstention était tenu par des citoyens, aujourd'hui à Nantes..

Photo PO-Olivier Lanrivain

Devant la préfecture aujourd'hui, des militantes faisaient le compte des abstentionnistes déclarés : elles ont recueilli 55 bulletins.

Nantes, ce soir, 17 heures. Une urne se trouve sous les arbres, devant la préfecture. Des citoyens passent, s'arrêtent, déposent un bulletin « Je m'abstiens ». « Ce mouvement a été lancé par le Lyonnais Franck Renda, il s'est diffusé en France par les réseaux sociaux », expliquent des militantes.

« On explique au gens qu'ils ont le choix, et des gens sont venus qui n'avaient pas voté, d'autres qui étaient sans papiers », résume Fanny, bonnet phrygien sur la tête. « Alors que le bulletin blanc indique qu'on ne veut pas des deux candidats, mais qu'on est d'accord avec ce système politique, l'abstention au contraire remet en cause la constitution actuelle », précise Arwenn, derrière le « bureau » de vote. « La politique doit servir le peuple, elle n'est pas là pour une petite oligarchie », ajoute Marie-Noëlle. Des candidats proposaient une sixième république ? « Il y avait parmi nous des insoumis, c'est vrai, et Mélenchon était le candidat qui pouvait le mieux prendre en compte nos préoccupations, mais là... » Fanny observe : « Là, on ne peut plus voter par défaut, c'était plus possible. »

« Nous n'avons eu l'autorisation d'installer notre urne qu'au dernier moment. pas assez de gens étaient au courant », indiquent les militants. Lorsque les militants abstentionnistes ont relevé les bulletins avec noms et prénoms, ils en ont relevé 55.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.