Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Emily Loizeau chante contre l’aéroport

1 29.11.2012 10:17
Emily Loizeau et ses musiciens mercredi soir salle Paul Fort à Nantes.

Emily Loizeau et ses musiciens mercredi soir salle Paul Fort à Nantes.

Photo : Stéphane Pajot

Hier soir, salle Paul Fort à Nantes, devant plus de 500 personnes, la chanteuse Emily Loizeau a dédié sa chanson « Ma maison » aux « gens de Notre-Dame des Landes qui sont là-bas et qui résistent ».   

« Venez dans ma maison/ Elle est belle/Elle a tant de floraisons/ Qu'on y oublie le mal que les gens nous font/Dans ma maison ».

« Je sens que je vais cliver la salle en deux  », a t-elle également expliqué lors de son set très anglophone, de haute tenue (voix sublime, musiciens classe) et très applaudi.

Carte d'électeur déchirée

Dans l’après-midi, on a également appris que la chanteuse avait écrit à François Hollande pour exprimer son opposition à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Elle lui a fait part de sa « consternation » et déchiré symboliquement sa carte d’électeur.

 

Commentaires (1)

Cuicui !
hitlt jeu, 29/11/2012 - 15:13

Fais comme Loizeau
Ça vit d´air pur et d´eau fraîche, Loizeau
D´un peu de chasse et de pêche, Loizeau
Mais jamais rien ne l´empêche, Loizeau, d´aller plus haut

Mais je suis seul dans l´univers
J´ai peur du ciel et de l´hiver
J´ai peur des fous et de la guerre
J´ai peur du temps qui passe, dis
Comment peut on vivre aujourd’hui
Dans la fureur et dans le bruit
Je ne sais pas, je ne sais plus, je suis perdu etc...etc...

Fugain

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.