Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes En auto, ils percutent deux jeunes femmes qui les avaient éconduits

0 08.03.2017 17:19
Le suspect a été mis en examen pour des violences volontaires avec arme et en réunion.

Le suspect a été mis en examen pour des violences volontaires avec arme et en réunion.

Illustration Presse Océan - Nathalie Bourreau

Un Nantais d'une vingtaine d'années a été mis en examen pour des violences volontaires aggravées, mardi à Nantes. Il est le propriétaire d'une auto qui, dimanche au petit matin, a délibérément percuté deux jeunes femmes qui se promenaient dans la rue. Le suspect, interpellé lundi, n'était pas seul dans la voiture. Son complice est activement recherché.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux hommes ont croisé leurs victimes dans la rue, baissé les vitres de leur véhicule et commencé à draguer les jeunes femmes. Ces dernières les auraient éconduits. Pour se venger, les deux hommes auraient alors fait demi-tour au rond-point suivant avant de foncer sur les jeunes femmes. Ces dernières ont été grièvement blessées aux jambes. L'une d'elle s'est déjà vue notifier 45 jours d'incapacité de travail. Son amie 10 jours.

Avant le départ de leurs agresseurs, elles et un témoin avaient réussi à relever la plaque d'immatriculation du véhicule. Son propriétaire nie toute implication. Il a été placé sous contrôle judiciaire dans le cadre de cette affaire. Mais il dort tout de même en prison : deux mois de prison pour un dossier de conduite sans permis et d'outrages ont été mis à exécution.

Plus d'informations à lire jeudi 9 mars 2017 dans Presse Océan ou nos éditions en ligne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.