Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes En quête d’histoires : sur la piste de la carrière de la Contrie

0 07.11.2016 15:49
Elle se situait entre le boulevard Jean Ingres et la rue de la Contrie

Elle se situait entre le boulevard Jean Ingres et la rue de la Contrie

Ce sont des lieux, des hommes et des femmes de Nantes, dont la mémoire se perd et s’évanouit au fil des ans. A la question de l’emplacement de la carrière de laContrie, plusieurs lecteurs, dont Loic Poivet, Alain-Pierre Daguin, Bernard Moison, Claude Bousseau, Jean-François Caraës ou enocre Nicolas Pinaud, qui nous invite à venir au "terrain de football du club de la Mellinet" où il reste des traces de la carrière de la Contrie.

Nous publions ici le courrier de Jean-François Caraës, directeur adjoint des archives départementales.

« C’est la grande carrière des Granits nantais qui se trouvait entre le boulevard Jean Ingres et la rue de la Contrie, au niveau du lotissement situé autour des rues des palombes et des tourterelles. Son exploitation a cessé au lendemain de la Seconde Guerre mondiale et l’excavation a été comblée avec les déblais des bombardements de Nantes. C’est pourquoi aucune construction ne se trouve à cheval sur l’ancien front de taille et le remblai. La Contrie est un lieu qui a connu de nombreuses exploitations de carrière, depuis l’Ancien Régime ; la rue de la Prière est en réalité la rue de la perrière. » Cet érudit Nantais a également écrit "La Contrie, du village au quartier", publié dans les Annales de Nantes et du Pays nantais ( n°276, 2000, p.16-19)
Ecrivez-nous à « En quête d’histoires », 15, rue Deshoulières 44 000 Nantes. Ou par mail à : stephane.pajot@presse-ocean.com

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.