Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Environ 350 policiers en colère dans la rue ce mercredi midi

0 26.10.2016 16:49
Ils étaient environ 350 policiers en civil ce mercredi midi.

Ils étaient environ 350 policiers en civil ce mercredi midi.

Photo PO-Nathalie Bourreau

Il est fils de policier. Et aussi père de policier. Cet homme de 78 ans, lui, a fait carrière dans le privé. Ce mercredi midi, à Nantes, avec quelques autres citoyens remontés, il a défilé aux côtés de 350 fonctionnaires de police en colère. Une marche entre Waldeck-Rousseau et la préfecture, qui s’est terminée par une Marseillaise reprise en chœur et applaudie.

« Mon fils interpelle régulièrement des mineurs, raconte le retraité. Le lendemain, ils ressortent libres du commissariat en lui faisant un doigt d’honneur ! Il n’y a plus de valeurs… Un cocktail molotov, ça peut arriver à tout moment. Mon père, les voyous avaient peur de lui. Aujourd’hui, on dirait qu’ils n’ont plus de limites, qu’ils n’ont plus la conscience de leurs actes. Le changement est désespérant. C’est aussi très démotivant pour les policiers. »

Ce mercredi, les policiers ont égrené les maux dont ils souffrent : « paperasse inutile », sentiment d’« impunité des délinquants », « manque de moyens matériels », « effectifs insuffisants », « manque de considération »...

"J'annoncerai tout à l'heure au côté du président de la République un ensemble de mesures", a expliqué Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, précisant qu'elles visaient à "renforcer le plan d'équipement, déterminer les tâches indues à alléger et à faire en sorte de répondre à un certain nombre d'attente, notamment concernant la légitime défense". 

Plus d'informations dans "Presse Océan" de ce jeudi 27 octobre. A lire également en version numérique en cliquant ici

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.