Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Explosions en série : le suspect, un jeune homme "timide" et "poli"

0 30.04.2014 19:31
Le jeune homme habitait chez ses parents quartier Bellevue

Le jeune homme habitait chez ses parents quartier Bellevue

Photo PO-OL

Il a été "surpris" quand il a appris qui était le suspect.

Cet habitant du quartier Bellevue a appris qui était le jeune homme interpellé lundi, soupçonné d'avoir fait exploser le distributeur du Crédit agricole de Zola. Il a depuis appris qu'il aurait également tenté de faire sauter par deux fois un autre appareil, quartier Preux, quelques jours plus tôt.

Le suspect, ce jeune homme, "grand et fin", il le connaît pour le croiser dans le quartier. "Il était toujours poli, mais très timide". Ce garçon, originaire d'Algérie, qui est arrivé il y a dix ans peut-être à Bellevue, n'était "pas du genre à traîner dans la rue ou à faire du scooter avec les autres".

"Il ne se faisait pas remarquer du tout", assure-t-il. Bien au contraire. "Il était plutôt du genre à se faire le plus discret possible".

Aîné d'une famille de cinq enfants, on le voyait quelquefois avec son père. Et "la vie n'était pas facile pour eux", dit-il. Quand ils ont poussé la porte de l'appartement pour procéder à une perquisition des lieux, et de la chambre du jeune homme notamment, les enquêteurs de la PJ ont compris que la situation financière était compliquée, en effet.

"On peut parler de carences", a également indiqué le subsitut chargé du dossier. En garde à vue, le jeune homme qui a donné l'impression d'être "introverti", en effet, a fini par reconnaître avoir posé des réchauds et des cartouches de gaz devant les établissements bancaires.

 

Mais pas pour l'argent. "Il a simplement dit qu'il était contre le système capitaliste", indiquait le parquet ce mercredi. Aux policiers, il s'est également dit "passionné de chimie". Intéressé par les études, il voulait passer son Bac S, en candidat libre. La justice n'avait que très peu souvent entendu parler de lui. Mais il s'était déjà montré inquiétant, tout de même, en pénétrant notamment dans différents établissements scolaires nantais.

Tous ont considéré qu'une expertise psychiatrique s'imposait. Un expert devrait le rencontrer prochainement. En attendant, le jeune homme a été mis en examen pour "dégradation et desctruction par un moyen dangereux", ce mercredi. Le parquet a demandé son placement en détention provisoire.

 

 Anne-Hélène Dorison

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.