Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Faux enlèvements, fausses rançons mais vraie escroquerie

0 25.10.2014 14:02
Le petit ami et son complice présumé sont en garde à vue à Nantes.

Le petit ami et son complice présumé sont en garde à vue à Nantes.

Archives Presse Océan - RC

Le scénario est digne d'un mauvais thriller ou d'une excellente parodie policière. Au début de l'histoire, une rencontre sur Internet. Elle, 39 ans, tombe amoureuse. Lui, plus jeune, semble être poursuivi par la poisse. Une fois, il rate son train. Pour en prendre un suivant, il a besoin d'argent. Elle lui envoie 300 €.

Plus tard, il sirote un café en terrasse, à Nantes, quand des inconnus l'enlèvent et réclament une rançon de 1 200 €. Crédule, la trentenaire confie la moitié de la somme à un ami qui sert d'intermédiaire. Manque de chance, il est à son tour victime d'un rapt. Nouvelle demande de rançon : cette fois, il faut 2 000 € pour libérer tout le monde. La victime ouvre les yeux et alerte la police. Les fonctionnaires s'invitent à la remise de l'argent, rue Fouré, vendredi après-midi. Ils interpellent l'intermédiaire et le petit ami.

Les deux suspects, 30 et 32 ans, sont actuellement dans les geôles de l'hôtel de police, place Waldeck-Rousseau.

Plus d'informations à lire dimanche 26 octobre dans Presse Océan ou sur nos éditions en ligne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.