Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Festival du cinéma espagnol ; Alex de la Iglesia, « fidèles Nantais »

0 07.04.2014 10:32
Alex de la Iglesia : " Le festival de Nantes fait partie de ma vie".

Alex de la Iglesia : " Le festival de Nantes fait partie de ma vie".

Photo : Romain Boulanger

Habitué depuis douze ans du Festival du cinéma espagnol, le réalisateur Alex de la Iglesia a rencontré son public ce week-end dans les locaux de Cosmopolis à l’occasion de la sortie d’un livre d’entretiens sur sa vie et sa passion de tourner. Son dernier film « Les sorcières de Zugarramurdiet » a également été projeté en de l'actrice Carolina Bang. Rencontre.

Le livre

« Ce livre d’entretiens est une joie et un vrai privilège pour moi. De nombreuses personnes étaient intéressés par un lire sur ma filmographie ; cela veut dire qu’en France mes films sont connus et reçoivent un bon accueil ».

Pedro Almodovar

« Pedro Almodovar est pour moi l’un des plus grands cinéastes, un personnage essentiel, un maestro. Il m’a aidé au début de ma carrière, au milieu et toujours aujourd’hui. Il m’a beaucoup appris et je lui dois beaucoup. A mon tour, j’ai envie d’aider de jeunes cinéastes. Je connais par cœur les difficultés de financement ».

 Les Nantais

 « Je suis étonné de l’accueil à chaque fois que je viens à Nantes. Je trouve ça fantastique, ce festival fait partie de ma vie. Je sens que le public attend à chaque fois mon prochain film, cela génère une connexion directe avec le public que je ne retrouve pas ailleurs. Pour mon prochain film, j’ai vraiment envie que l’avant-première ait lieu à Nantes . C’ets une vielle très belle et un public fidèle, que demander de mieux».

LIVRE

 “La passion de tourner » Entretiens, par par Ángulo, Jesús et Santamarina, Antonio : Álex de la Iglesia, édité par le Festival du Cinéma Espagnol de Nantes, les éditions Rouge Profond, la Cinémathèque du Pays basque et l'Institut Etxepare.

PRATIQUE

Toute la programmation du festival du cinéma espagnol, avec les rencontres d'acteurs et de réalisateurs est en ligne :www.cinespagnol-nantes.com

En savoir plus

Jusqu'au 15 avril au cinéma Le Katorza, le 24e festival du cinéma espagnol propose des cycles thématiques, des débats, deux expositions, quatre sections de compétition et six prix. En tout, ce sont 50 films inédits (fictions, documentaires, longs-métrages, courts-métrages) qui sont projetés en version originale sous-titrée et accompagnés en salle par une cinquantaine d'invités. Et ne pas oublier, le bar à tapas, de 18 h à minuit dans l'espace Cosmopolis, derrière le théâtre Graslin.

 Cycle Filmer au féminin/Le féminin filme

Projections, expositions, table-ronde, rencontres...

 Jeudi 10 avril à 18h30 à l'Espace Cosmopolis 

 Table-ronde sur les femmes au cinéma et la condition de la femme en Espagne dans l'actualité; avec des réalisatrices espagnoles : Judith Colell, Icíar Bollaín, Neús Ballus, Helena Taberna, Mar Coll, Mireia Gabilondo; Emmanuel Larraz,historien du cinéma.

 Vendredi 11 avril 18h00

Rencontre au forum de la FNAC sur "La jeune création espagnole au féminin"avec la réalisatrice catalane Mar Coll pour le film "Tots volem il mellor per a ella" (en compétition officielle) et Emmanuel Larraz, historien du cinéma.Cherchez la femme, exposition de Almudena Armenta

Expositions*Installation vidéo "En casa" de Vanessa Rousselot à l'Espace Cosmopolis-vernissage le vendredi 4 avril

 La compétition : 4 sections, 6 prix

 Vendredi 11 et samedi 12 avril

 L'hommage à l'acteur Javier Cámara

 Rencontres en présence de l'acteur et du  réalisateur David Trueba pour le film aux 6 Goya Il est facile de vivre les yeux  fermés.

 "La Fenêtre basque"

 Hommage au réalisateur Jess Franco

 En marge des projections : les "cosmo-rencontres"

 

 

 

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.