Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Fêtards dépouillés au Hangar

2 26.10.2014 15:57
Photo archives Presse Océan

Photo archives Presse Océan

Ils sont descendus sur le quai des Antilles pour faire les poches des noctambules, dans la nuit de samedi à dimanche. Le groupe d'une vingtaine d'individus a fait quatre victimes au moins. Deux mineurs de 16 ans, soupçonnés d’avoir participé aux vols, sont actuellement en garde à vue.

Plus d'informations à lire dans Presse Océan lundi 27 octobre et sur nos éditions en ligne

 

Commentaires (2)

re
lemoalf2 lun, 27/10/2014 - 11:39

un peu parano. ton commentaire surtout le sous-disant projet de noyer les étudiants mais pour ce qui est des parisiens ça c'est bien vrai!
L'ambiance a NANTES sacrément changé avec leur arrivé en masse.
Que ce soit de tte condition, ils ont une attitude délibérement agressive mm entre eux, vraiment une bande de n...

Le Hangar à problèmes
Cyril lun, 27/10/2014 - 10:39

Ce n'est pas une nouveauté ce fait divers sur le quai des Antilles.
Le quartier a été crée en 2007 pour tenter de transférer les étudiants fêtards sur une île : le fameux quartier de la nuit (dixit Laurence Garnier qui semblait découvrir la ville de Nantes).
ça tombait bien : installer de bars, une grande discothèque (le LC) au bord de l'eau sans barrières de protection pour maximiser le nombre de noyades (mieux que les homicides au Bouffay) était un très bon plan pour se débarrasser d'un certain nombre d'étudiants que la ville ne veut plus accueillir.
Sauf que ça commençait à se voir (noyades) : d'où installation de barrières pour se donner une bonne conscience.
Aujourd'hui et demain, on maximise les constructions de résidences étudiantes, d'écoles d'ingénieur (en chocolat comme on dit pour indiquer qu'elles ne servent à rien dans le cursus de formation).
On essaie de transférer un CHU pour diminuer sensiblement les temps de trajet de l'alcoolisation progressivement plus massive des jeunes sur la pointe Ouest de l'Ile de Nantes.
Cette politique rappelle étrangement celle du maire de Béziers : enclaver certains quartiers, resécuriser le centre ville en embauchant plus de policiers municipaux pour faire croire que tout va pour le mieux.
Quand on voit ce qu'a fait Nantes avec les Roms...

Heureusement, certains étudiants ont encore une cervelle pour rester faire la fête dans le coeur de ville sous les fenêtres des parichiens fraîchement installés et qui croyaient débarquer à la campagne avec des vaches ruminant sur la place Royale :)

Heureusement aussi qu'il y a des vrais supporters au FC Nantes alors qu'au moins 80% d'entre eux n'habitent pas la ville de Nantes.
Vu la proportion toujours plus importante de Parichiens à Nantes, il y a fort à parier que d'ici quelques années les Canaris joueront leurs deux confrontations contre Paname à l'extérieur en championnat.
Il suffit de voir comment la délinquance et l'insécurité ont considérablement augmenté ces dernières années, en même temps que l'arrivée des Parichiens : mais ça, il ne faut surtout pas le dire sous peine d'être traité de rac-iste.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.