Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Fin des intempéries dans le palais de justice espérée au printemps 2016

0 01.10.2015 12:47
  • Archives PO

    Au palais de justice, "les verrières fuient, les portes tombent", selon le président du tribunal.

  • Archives PO

    Le palais de justice de Nantes a coûté 35 millions d'euros.

C’est un secret de Polichinelle : le palais de justice de Nantes, conçu par l'architecte Jean Nouvel et inauguré en 2010, est truffé de malfaçons. L'Etat a saisi le tribunal administratif pour régler le contentieux qui voit cabinet d'architecte et entreprises de BTP se renvoyer la balle. "Les verrières fuient, les portes tombent, énonce Rémi Le Hors, nouveau président du tribunal de grande instance de Nantes depuis le mois de mai. L’été, c’est la canicule et l’hiver est glacial. Quand il ne pleut pas à l’intérieur, c’est presque miraculeux. Ce qui m’importe, ce n'est pas le contentieux engagé, mais que les travaux de réparation soient réalisés et que le fonctionnement de la juridiction ne soit plus perturbé. »

Le président du TGI annonce une embellie sur le front des travaux. "Sauf catastrophe, il devrait s’arrêter de pleuvoir dans le palais de justice de Nantes d’ici la fin du premier trimestre 2016. Les travaux s’étaleront sur des années. Mais logiquement, les plus grosses perturbations sont derrière nous."

Dossier et entretien complet ce vendredi 2 octobre dans Presse Océan.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.