Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Foulées du tram solidaires : Victor les fait tous courir

0 13.10.2015 09:10
  • DR

    L'équipe des Foulées du tram qui a couru pour "les Victoires de Victor" dimanche à Nantes.

  • DR

    Victor était dimanche aux côtés des athlètes qui ont participé pour lui au duathlon à Cordemais.

  • DR

    La famille de Vicor : Julie et David, ses parents et sa petite soeur Amalia.

  • DR

    Une nouvelle équipe de Cordemais aux couleurs de l'asso doit encore participer à la course des Templiers.

Aux Foulées du tram ils ont porté haut les Victoires de Victor. Cette association soutient le combat d'une maman de Cordemais pour offrir à son fils polyhandicapé "la vie la plus normale possible".

Estelle achève ses Foulées du tram et n'est pas mécontente d'avoir partagé un beau moment de solidarité avec quatorze autres athlètes qui, comme elle, ont arboré le tee-shirt noir des "Victoires de Victor".

"Je me suis lancée dans cette aventure parce que c'était des amis, explique la Cordemaisienne. Je vois Julie (mère de Victor) se battre au quotidien et on se sent tellement impuissant face au handicap de Victor. Faire cette course c'était le minimum pour faire connaître l'association. C'était ma façon à moi de le soutenir".

Dans la course, penser à Victor l'a aidée. Beaucoup."Chaque fois que je voyais une joëlette avec une personne handicapée, je pensais à Victor... Mais nous n'avions pas le niveau ni la force pour le porter sur 14,5 km, il faut avoir une sacrée endurance !"

L'histoire de Victor

Victor, Cordemaisien âgé de 12 ans aujourd'hui, souffre de nombreux handicaps. "Quand il était dans mon ventre, il a eu le cerveau partiellement détruit par une maladie génétique sur laquelle les scientifiques n'ont pas encore mis de nom. Il y en a beaucoup comme ça..." commence Julie Gastaldello, sa maman.

Sur le blog de l'association qu'elle a fondée pour son fils avec son mari, David, en 2005, les Victoires de Victor, elle raconte les premières difficultés pour obtenir des traitements à la hauteur du handicap. Les méthodes trouvées outre-Manche pour aider son fils, réticent à toute forme de toucher au départ, à aprivoiser son corps. De la Sécurité sociale qui ne remboursait pas cela. Elle raconte encore les bénévoles, venus à leur domicile, pour l'aider à effectuer les séances de massage quotidiennes de Victor, basées sur la répétition.

"Grâce à l'aide de ces personnes bienveillantes, Victor s'est mis à s'ouvrir au monde. On est entré en communication avec notre enfant pour la première fois et ça, ça n'a pas de prix !" Des appareillages et des visites chez d'éminents spécialistes, à Montpellier ou en Belgique, ensuite, vont coûter cher. "L'association nous a permis d'être indépendants vis-à-vis de l'offre médicale". Elle leur permet de comprendre surtout (en se rendant là-bas) que leur enfant peut faire jusqu'à 80 crises épileptiques par jour. Ils mettent ainsi en place un traitement adapté pour empêcher Victor de souffrir.

Un combat collectif

Entre 2010 et 2014, l'association se met en sommeil. Victor a eu une petite soeur dont il profite. Puis de graves probèmes de santé et une série d'hospitalisations surviennent qui feront craindre le pire à ses parents. Mais Julie est fière : "c'est un battant, il s'en est sorti !" Arrivé à l'âge de 12 ans, sa famille peine cependant à lui donner le bain régulièrement. Le lève-personnes ne tient plus dans leur salle de bain.

"Pour qu'il ait sa propre salle de bains aux dimensions adaptées, il faudrait 20 000 € qu'on n'a pas". Alors en avril 2014, les bénévoles des Victoires - devenus des amis - ont refait parler de l'association. Ils sont une quinzaine, du club de triathlon de Cordemais et d'ailleurs, à vouloir réaliser un trail "de folie" dans les hauteurs de Millau les 24 et 25 octobre, le festival des Templiers (74 km).

À Cordemais le même jour

"Grâce à la pub que nous font les Templiers depuis le mois d'avril, nous avons déjà récolté 2 500 €, explique Julie. Bien sûr il y a aussi l'équipe des Foulées du tram de dimanche mais ce n'est pas tout. Ce même dimanche, sept autres sportifs "hyper motivés" ont endossé les couleurs des Victoires de Victor lors du Duathlon (course à pied, VTT) de Cordemais. 

"Ce ne sont pas les mêmes sportifs mais tous nous soutiennent. Et ont décidé de mettre leur corps au service de mon fils. Cela nous touche beaucoup ! Et Victor, même s'il ne parle pas, sent qu'il y a du monde, derrière, qui pense à lui. C'est juste essentiel. Et l'asso, et bien... c'est tout ça quoi !" Toute battante qu'elle est, ce petit bout de femme avoue elle aussi avoir "besoin de toutes ces relations. J'espère que même après on gardera contact."

Lucie Beaupérin

Pour faire un don à l'association, c'est ici.


Lire aussi :

 

Foulées nantaises 2015 : Tous les résultats consultables ici


Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.