Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Fusion Bretagne et Pays de la Loire, la déclaration des cinq

0 26.05.2014 16:02
Johanna Rolland maire de Nantes entourée de la maire de Rennes Nathalie Appéré et de celui de Brest François Cuillandre

Johanna Rolland maire de Nantes entourée de la maire de Rennes Nathalie Appéré et de celui de Brest François Cuillandre

Photo PO-EC

Dans le cadre de la réforme territoriale annoncée par le gouvernement, Johanna Rolland, Maire de Nantes, Présidente de Nantes Métropole, Nathalie Appéré, Maire de Rennes,Emmanuel Couet, Président de Rennes Métropole, François Cuillandre, Maire de Brest, Président de Brest Métropole Océane, David Samzun, Maire de Saint Nazaire et Président de la CARENE, se déclarent pour la fusion de la Bretagne et des Pays de la Loire. Nathalie Appéré, maire de Rennes, argumente:: "Le constat des coopérations entre nos métropoles, dans le domaine de la santé, culturel, universitaire, économique et la conviction qu’elles ont un rôle de solidarité et de croissance vis-à-vis de nos deux régions, nous amène à plaider pour cette fusion des deux régions, Bretagne et Pays de la Loire. L’important n’est pas la question du périmètre mais c’est bien l’objectif. L’impératif du développement de l’emploi. Nous sommes déjà très en lien et nous n’avons pas envie que ces liens soient rompus par l’appartenance à des régions différentes. Actuellement les termes du débat ne sont pas encore clarifiés. Il y aura plutôt fusion de régions existantes que des démantèlements de régions. Si à l’échelon national il restait dix ou douze grandes régions puissantes, nous mesurons ce qui pourrait être le risque d’isolement de la Bretagne si elle devait rester à quatre départements ».

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.