Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Grève des éboueurs : une image écornée

1 17.04.2017 19:44
LES POUBELLES S'ENTASSENT DANS LES RUES DE NANTES, ICI L'ECOPOINT RUE FAUSTIN HELIE.

LES POUBELLES S'ENTASSENT DANS LES RUES DE NANTES, ICI L'ECOPOINT RUE FAUSTIN HELIE.

NATHALIE BOURREAU

Conséquence du conflit de la métropole de Nantes avec les éboueurs : une image de la ville écornée et des citoyens partagés entre indignation et solidarité.

"Des montagnes d’ordures à tous les coins de rue. Voici le nouveau visage de Nantes". La voix off du journaliste de France 2 commente les images de poubelles entassées ici et là.

Ce lundi midi, après la diffusion d’un reportage sur le conflit autour des déchets au journal télévisé, l’image de la cité des ducs en a pris un coup. « Décharge à ciel ouvert », « Nantes est sale », « Il y a des rats », confient les passants… Sur les réseaux sociaux même constat. Les Nantais et touristes étaient de sortie en ce week-end prolongé. « La grève des éboueurs ça donne vraiment une image dégueulasse de Nantes en ce moment. Toutes les poubelles dans la rue, superbe décor », peut-on lire sur Twitter.

Au-delà de l’image de la ville, deux clans s’opposent. Ceux qui fustigent la grève, et ceux qui la soutiennent (...)

Plus d'infos dans notre dossier complet, avec toutes les clés pour comprendre ce conflit qui dure depuis un mois, à lire dans Presse Océan du mardi 18 avril.

Commentaires (1)

Recyclage des déchets
Bretonne-Naoned mar, 18/04/2017 - 17:03

Peut-être les peudo-artistes contemporains du Voyage à Nantes pourraient ils tirer parti de tout cela pour en faire des """"oeuvres d'art""""" ??? on n'est pas à ça près... je ne vis plus en centre ville de Naoned, mais je soutiens les éboueurs, s'ils manifestent il doit bien y avoir des raisons. Courage.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.