Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Grièvement blessé par balle à Malakoff : les deux suspects relaxés

0 01.12.2016 11:13
Un homme de 22 ans a été blessé par balle rue d'Angleterre en octobre 2015.

Un homme de 22 ans a été blessé par balle rue d'Angleterre en octobre 2015.

Archives PO-NB

Deux jeunes comparaissaient mercredi pour violences aggravées et complicité de violences aggravées. Le tribunal correctionnel de Nantes a estimé qu'il manquait de preuves pour les condamner.

On ne condamne pas sur un contexte ! ». La défense s'est évertuée mercredi 30 novembre devant le tribunal correctionnel de Nantes à pointer les zones de flou entourant une énième affaire de coup de feu à Malakoff. Acharnement payant. Les deux prévenus, âgés de 25 et 28 ans, ont été relaxés.

Les faits remontent au 22 octobre 2015. Vers 22 h, après une première scène de lynchage, une détonation retentit rue d'Angleterre. Un jeune de 22 ans, domicilié à La Bottière, s'effondre. Il vient d'être « traversé de part en part » par une balle au niveau du bassin. Fracture du sacrum, de l'os iliaque. Artère et intestin grêle touchés. Cet étancheur ne travaille plus depuis un an. Absent à l'audience « à cause de ses douleurs » et par crainte de représailles, il a toujours expliqué être venu ce soir-là à Malakoff, avec un ami, « jouer les médiateurs ». Les violences se multipliaient entre jeunes des deux quartiers pour une raison indéterminée. Stupéfiants ? Histoire de fille ?

Le procureur parle d'« un trouble à l'ordre public colossal »...

La suite de l'article ce jeudi 1er décembre dans Presse Océan

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.