Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Une grosse bagarre était prévue entre lycéens dans les beaux quartiers

2 11.03.2016 19:55
Plus d'une centaine de lycéens, venus d'établissements différents, étaient venus assister à la bagarre

Plus d'une centaine de lycéens, venus d'établissements différents, étaient venus assister à la bagarre

Photo PO-NT

« Franchement, je n’avais jamais vu une chose pareille ici. Je n’en reviens toujours pas. » 

Cet habitué de la place Aristide Briand n'en revient toujours pas. Et il n'est pas le seul. 

A17 h, ce vendredi, au pied du bel hôtel Radisson Blu, en plein centre-ville de Nantes, plus d’une centaine de jeunes gens, lycéens pour la plupart, sont venus « assister à une grosse baston ».

Les protagonistes ? « Jules-Verne contre Chavagnes », explique une jeune fille, qui avait été alertée en amont par texto, comme beaucoup d’autres ici. Pour des raisons assez obscures, un rendez-vous était calé pour en découdre. « Une vidéo a même tourné », ajoute un copain de la première, qui raconte qu’on les voyait « se battre dessus ».


C’est qu’une première rencontre avait eu lieu, entre ces deux établissements des beaux quartiers. C’était il y a une semaine, près du lycée Chavagnes. Une première bagarre avait éclaté, entre des élèves venus des mêmes établissements, semble-t-il. « J’étais là », raconte une lycéenne. « J’en ai vu un se prendre des coups à terre ».

Ce jour-là, les uns et les autres s’étaient promis de ne pas en rester là. Rendez-vous avait donc été pris ce vendredi, 17 h. 

Mais les policiers, alertés, ont interrompu les hostilités.

Lire la suite dans Presse Océan samedi 12 mars 2016

Commentaires (2)

Jeunesse tarée
nantes1977 sam, 12/03/2016 - 10:00

La jeunesse de ce pays est complètement tarée comme ce pays fait naufrage. Ont-ils manifesté cette semaine contre les lois dites du "travail" qui achèvent de détruire leurs pères et mères au nom de la souplesse ?
Vivement que soit rétabli le droit de matraquer cette vermine... Ça reviendra et c'est tant mieux !

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.