Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Héléna Noguerra aux Utopiales: "Je suis une intruse"

0 02.11.2016 13:17
Héléna Noguerra près des planches de Denis Bajram, créateur de l'affiche

Héléna Noguerra près des planches de Denis Bajram, créateur de l'affiche

Photo : Nathalie Bourreau

Comédienne, ancien mannequin et chanteuse, Héléna Noguerra est aussi membre du jury cinéma aux Utopiales. Rencontre.
Vieillir, « c’est chiant. On les voit arriver les jeunes », sourit Héléna Noguerra, née en 1969 à Bruxelles. « Il faut leur laisser la place, on décroît. Quand tu perds ton boulot à 50 balais, comme c’est le cas d’un copain, plus personne ne veut de toi. La vieillesse, c’est pas fait pour les mauviettes ! ». La Belge a de quoi s’épanouir entre le théâtre (dans Véra avec Karin Viard), la télévision (un téléfilm à venir), un roman ( « Ciao Amore » le 1er février chez Flammarion) et une tournée cet été avec le (vieux) groupe belge de retour pour les festivals « Allez Allez ». Pour l’heure, Héléna Noguerra découvre l’univers de la science-fiction aux Utopiales : « Je suis une intruse ici, hormis Barbarella, Goldorack ou Capitaine Flam, je n’ai pas de références ». La dernière fois que l’on a croisé sa silhouette, c’était passage Pommeraye, l’année dernière. Elle chantait alors avec le guitariste Philippe Eveno pour l’inauguration du Voyage à Nantes.  Les deux préparent un album pour le mois de septembre 2017.

Katerine, Federico, Ripoche, Gaëtan Chataigner...
Nantes justement, elle y a fait les 400 coups. Que ce soit avec le chanteur Philippe Katerine, avec qui elle a vécu - « nous sommes restés amis » - qu’avec le duo Dillinger Girl et Baby Face Nelson, qui aura tenu l’espace d’une série de concerts et d’un album. Pour la chanteuse, le Nantais Federico Pellegrini (Little Rabbits, French Cowboys) à l’origine de ce duo, reste l’un des musiciens les plus talentueux qu’elle ait croisé. « Il a toujours préféré rester dans l’ombre, c’est quelqu’un de trop lucide ».
Elle a aussi gardé de bons contacts avec le musicien François Ripoche et le réalisateur Gaëtan Chataigner, Nantais avec qui elle dînait dimanche soir.
Sur les écrans Après avoir joué au cinéma dans Alleluia de Fabrice Du Welz, on la retrouvera à l’écran, sur TF1, dans Louis (e), un téléfilm de Claire Nebout. « C’est un beau film sur la tolérance autour d’une transsexuelle. Moi qui suis du côté des féministes, donc humaniste, que TF1 accepte ce projet, je trouve que ça bien. Cela participe à la liberté de chacun ».
Aux Utopiales, elle  a choisi un film « coup de cœur » à l’image de Dominique Pinon (lire ci-contre), pas vraiment féru lui non plus de science-fiction. Mais tant que le cœur y est !

Les Utopiales, dernier jour ce mercredi 2 novembre à la cité des congrès. (Le 3 novembre est réservé aux scolaires)
Au programme aujourd’hui : www.utopiales.org

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.