Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Hubert Reeves : "L'aéroport serait catastrophique pour l’écosystème".

0 04.02.2016 20:03
Hubert Reeves est ce week-end à la Folle Journée

Hubert Reeves est ce week-end à la Folle Journée

Photo : Olivier Lanrivain

L'astrophysicien écologiste Hubert Reeves raconte l’infiniment petit et grand dans "Cosmophonies", un spectacle musical avec l’Ensemble Calliopée de Karine Lethiec, qu'il a donné à guichets fermés lors de la Folle Journée. Au fil d'un entretien, il s'exprime sur le projet de constrution de l'aéroport de Notre-Dame des Landes.

Presse Océan : Qu’est-ce qui vous a donné envie de monter sur scène ?
Hubert Reeves, astrophysicien écologiste : « J’aime beaucoup la musique, tout simplement, et je connais Karine de Calliopée depuis 30 ans. L’idée était de lier de la musique contemporaine avec des images de l’univers et de l’intérieur de pierres (agathe, opale), des photos d’Ariane Le Roux. Cosmophonies s’articule autour du thème de la créativité ».
Karine Lethiec de l’Ensemble Calliopée : « C’est un hymne à la nature. Hubert dresse un parallèle très fort entre la création artistique et la nature, l’univers. Tout se lie. Les musiques sont de Debussy, Philippe Hersant, Gasparini, Olivier Messiaen, Saariaho, Maratka, Thierry Pecou… ».
Cela vous change des rencontes avec les scientifiques ?
Hubert Reeves : « Oui, eux sont froids et distants, rationels. Ici, nous sommes dans la chaleur humaine. C’est très agréable. J’aime la fébrilité avant le concert, l’excitation ».
Vous croyez à l’existence d’une 9e planète dans notre système solaire ?
HR : « Je crois que les arguments développés pour prouver son existence sont assez bons. Je ne serais pas étonné qu’elle existe mais tant qu’on ne l’aura pas vue !… »
Que vous inspire le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ?
HR : « Avec l’association Humanité et Biodiversité que je dirige et après avoir étudié les arguments pour et contre, nous espérons que cet aéroport ne se fera pas. Nous sommes contre. La destruction de la nature ne compense nullement les avantages, douteux à notre avis, que cet aéroport peut apporter. Ce serait catastrophique pour l’écosystème. Je ne comprends pas que l’on puisse détruire des sites si précieux pour pas grand-chose ».
Recueilli par Stéphane Pajot

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.