Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Il met le feu dans sa geôle : coup de chaud au commissariat hier soir

0 16.07.2014 12:32
D'autres gardés à vue ont dû être sortis des geôles en urgence

D'autres gardés à vue ont dû être sortis des geôles en urgence

Photo archives PO-NB

Soirée agitée, hier soir au commissariat central Waldeck-Rousseau.

Peu après 20 h, mardi, un incendie s'est déclaré dans une geôle, au rez-de-chaussée. C'est le jeune homme qui se trouvait là, dans le cadre d'une garde à vue pour "cambriolages", qui aurait mis le feu à son matelas, avec un briquet "trouvé par terre".

Quatre autres personnes gardées à vue, incommodées par les fumées, ont dû être sorties des geôles, en urgence. Sept policiers, incommodés eux aussi, ont été examinés sur place. Et les autres détenus ? Où ont-ils été placés en attendant l'intervention des pompiers ?

Silence radio sur ce point : "protocole de sécurité oblige".

"Les fonctionnaires  sont formés à la gestion de ce genre d'évènements", apprendra-t-on simplement.

La geôle a été détruite par le feu. L'incendiaire, lui, a aurait déclaré "avoir mis le feu pour ne pas aller en prison".

Son geste de mardi soir lui vaudra pourtant de répondre de nouveaux délits devant le tribunal correctionnel de Nantes... et d'encourir une plus lourde peine.

 Lire Presse Océan jeudi 17 juillet

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.