Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Ils veulent inventer le port du 21e siècle

0 30.09.2014 19:13
Philippe Boisdron et Alain Grand-Guillot, passionnés des transports maritime.

Philippe Boisdron et Alain Grand-Guillot, passionnés des transports maritime.

Photo : Stéphane Pajot

À l’heure du grand débat sur la Loire, des passionnés s’organisent pour un port citoyen et des cargos de fret à la voile.

C’est un collectif de citoyens intéressés par l’avenir du port de Nantes, de la Loire, de l’Erdre et des transports maritimes à la voile et dans l’éco navigation qui se réunissent aujourd’hui dans une association. Son nom ? L’Anef pour « association nantaise écoconception fluvio maritime ». Présidée par Alain Grand Guillot (photo), accompagné ici par Philippe Boisdron, deux Nantais qui ont bourlingué dans le monde maritime et fluvial, cette association a notamment pour « projet d’accueillir des navires commerciaux à voile », indiquent ses créateurs.

« L’idée, c’est de réaliser un espace portuaire qui soit « éco-conçu »

« Nous voulons aussi faire en sorte de conserver l’ensemble des capacités portuaires en cœur de ville ». Autrement dit, protéger les quais, les amarrages, les lieux de stockages et de manutention et relancer l’éco-navigation et le cabotage à la voile. Ils entendent peser de tout leurs poids pour travailler sur le futur du « bas Chantenay ». Voilà déjà trois ans qu’ils y pensent et qu’ils promeuvent le transport de fret tels ceux réalisés par « l’armateur brestois Towt », explique Alain Grand Guillot. « Cet armateur reviendra au mois de décembre avec de nombreux produits bio ». Un bel exemple qu’ils aimeraient voir se transformer régulièrement à Chantenay. " L’idée, c’est de réaliser un espace portuaire qui soit « éco-conçu » et d’avoir bien entendu un lien direct avec des activités de navigation ", ajoute Philippe Boisdron. « Nous sommes persuadés que nous pouvons concevoir localement les bateaux du XXIe siècle avec le maximum d’énergie renouvelable. Parallèlement, il faut mettre en place une espèce de plan d’occupation du fleuve, de l’Erdre et de la Sèvre et ainsi faire revenir le cabotage sur Nantes ».

De Nantes Métropole, ils ont déjà reçu un bon accueil de Johanna Rolland. Ils attendent à présent « une très grande transparence des dossiers passés et en cours et de l’évolution des débats avec les citoyens. Nous sommes des producteurs d’idées. Nous voulons être l’agent réactif de ces forces vives portuaires et navales ».

 

 

REPÈRES

Le grand débat sur la Loire aura lieu le 7 octobre à18 h à Nantes Métropole. Ouvert au public

 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.