Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Ivre, le voleur de chausson aux pommes frappe les boulangers

0 03.05.2014 14:25
Au Surfin, Fabrice et ses salariés ouvrent tous les matins dès 5 h.

Au Surfin, Fabrice et ses salariés ouvrent tous les matins dès 5 h.

Photo PO-Anne-Hélène Dorison

Un préambule, il y tient : "Même ivres, 99% des clients du petit matin restent très sympas".

Seulement voilà, l'exception s'est présentée ce samedi, vers 6h30, à Nantes, au comptoir du "Surfin" cette boulangerie-sandwicherie, qui a pignon sur le cour des 50-Otages, à la croisée des trams... et des retours de boîtes de nuit.

Ce matin, donc, un jeune homme affamé a tenté de chaparder un chausson aux pommes. Un salarié, bien sûr, a tenté de l'en empêcher. Il a essuyé coup de pied et coup de poing. Sa mère - qui travaille à la même adresse - a tenté d'intervenir. Mais elle a été "jetée à terre et frappée à son tour".

Leurs blessures ne sont pas trop graves, "mais cela reste choquant, évidemment". Le suspect, interpellé un peu plus loin, a été placé en garde à vue.

En attendant, Fabrice et ses salariés - qui ouvrent tous les matins à 5 h - voient défiler des centaines de jeunes gens éméchés (garçons et filles), en fin de semaine. "C'est presque de la salubrité publique, ce que l'on fait ici. Parce que je peux vous dire que ça leur fait un bien fou de manger un panini ou un croissant en rentrant de soirée."

Lire Presse Océan dimanche 4 mai

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.