Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes Aujourd'hui mercredi, l'auteur DOA à l'Atalante

0 23.11.2016 10:32
  • Doa, l'auteur boucle son cycle avec "Pukhtu secundo" (Gallimard)

    Doa, l'auteur boucle son cycle avec "Pukhtu secundo" (Gallimard)


DOA vient de sortir « Pukhtu secundo » (Série Noire - Gallimard), la fin de son dyptique sur fond de guerre en Afghanistan, dont le premier est sorti cinq ans plus tôt. La librairie l’Atalante reçoit ainsi l’un des écrivains français les plus énigmatiques ce mercredi 23 novembre à partir de 18 h. Un repas suivra (réservation obligatoire auprès de l’assovciation Fondu au noir) dans la soirée.

Natif de Lyon, cet écrivain, qui a pris pour pseudonyme DOA ("Dead On Arrival", soit "mort à l'arrivée" ne désire pas montrer son visage)

Dans quel contexte avez-vous écrit ce diptyque ?
DOA : « Celui d’un projet littéraire et, contrairement à une idée reçue, pas documentaire. Il s’agissait de donner une suite à deux romans précédents, « Citoyens clandestins » et « Le serpent aux mille coupures ». Je partais d’un groupe de personnages, dispersés dans le monde, à qui il fallait imaginer un destin. Je voulais également retrouver un cadre, tant géographique que politique, très référencé, original et fertile d’un point de vue romanesque. Kipling et Kessel m’ont guidé jusqu’en Afghanistan, où se déroule une partie de mon récit ».
Le cycle, démarré avec Citoyens clandestins, est terminé ?
« Oui, j’en ai fini avec ces personnages et le djihad ».
Comment se passe une de vos journée d’écriture normale ?
« Je travaille à heures fixes, six jours sur sept, de neuf heures à dix-sept heures. En général, le matin, je corrige pendant deux heures la production des journées précédentes, pour me mettre en train, puis j’écris de nouvelles pages pendant environ cinq heures ».

Rencontre avec Doa à la librairie l'Atalante,  rue des Vieilles Douves le mercredi 23 novembre à 18 h. Et à 20 h au restaurant le Montesquieu, 1, rue Montesquieu (organisé par www.fonduaunoir.fr). Réservaion pour le repas (20 €)

 

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.