Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes La disparition de Jean-François Maître, dit Jeff, ingénieur du son

0 03.07.2014 10:46
  • Jean-François Maître alias Jeff, ingénieur du son, figure nantaise du cinéma militant

    Jean-François Maître alias Jeff, ingénieur du son, figure nantaise du cinéma militant

  • Jean-François Maître en plein travail

    Jean-François Maître en plein travail

Avec la disparition de Jean-François Maître dit Jeff, le petit monde du son et des réalisateurs de films est en deuil. Il est brutalement décédé d’une crise cardiaque vendredi dernier à l’âge de 41 ans. Généreux, engagé, cette figure nantaise du cinéma militant venait de fonder les Docks du film, une société de location et de prestation technique pour le cinéma et l’audiovisuel.

 Jeff avait rejoint la radio Jet FM en 1995 et développé son militantisme sonore au travers d’émissions comme L’œil aux aguets et Histoires d’Ondes. Il avait ensuite intégré  la première promo du département Infocom de l’Université de Nantes et participé à la création de radio Prun’ en 1998. C’est une  rencontre avec Régis Noël, le créateur des Films du balibari, qui propulse Jean-François dans le monde audiovisuel. À la perche ou derrière la console, il collabore avec des réalisateurs comme Cédric Mané, Lisa Diaz, Mickael Hamon, Pascal Rabaté, Sylvia Guillet ou encore le compère de toujours Régis Noël. Jeff avait co-réalisé « Come on People » avec Julien Bosse, un film sur les Thugs et 100 km d’écart avec Lisa Diaz, un film autour du foot, les fameux derbys bretons entre les équipes de Nantes et Rennes.  Il avait également créé l’association ligérienne des réalisateurs et techniciens.  Jean-François Maître s’est battu bec et ongle pour réclamer plus de moyens à la Région Pays de la Loire. Des moyens pour attirer les productions, pour tisser un réseau local de professionnels, pour faire vivre les métiers de l’image et du son. Il était de tous les combats, et récemment l’un des principaux moteurs de la jeune Plateforme Audiovisuelle et Cinéma en Pays de la Loire. 

On croisait régulièrement à Nantes sa grande carcasse, son regard doux et souriant, toujours prêt à la discussion, notamment au café La Perle, lieu de débats et de rencontres où naissent parfois de beaux projets. 

Une cérémonie civile d’adieu aura lieu ce jeudi 3 juillet à 16 heures à la salle Paul Bouin, square Theley à Basse-Goulaine. 

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.