Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Nantes La façade de l'hôtel Duchesse sera arasée

1 17.06.2014 06:55
Le 17 juin 2004 un court circuit est fatal au célèbre hôtel nantais.

Le 17 juin 2004 un court circuit est fatal au célèbre hôtel nantais.

Photo PO-Nathalie Bourreau

Dix ans déjà, depuis l’incendie de l'hôtel Duchesse Anne, le 17 juin 2004. Le Groupe Giboire, propriétaire à 50 % depuis 2013, doit revoir sa copie car il n’est plus possible de consolider la façade actuelle. L’imbroglio juridique dans lequel l’hôtel est englué depuis l’incendie est en grande partie la cause de la dégradation. Le Groupe Giboire a racheté l’an dernier 50 % de l’indivision propriétaire du bâtiment.  « Il n’est plus possible d’imaginer ce qui avait été pensé au départ. Nous sommes donc dans une autre logique, avec la Ville, qui est d’araser le haut de la façade au-dessus du R+3. La partie supérieure est fragile comme un château de carte. C’est-à-dire la surélévation réalisée dans les années 1930 », explique Philippe Camus, directeur régional du Groupe Giboire. Les mesures pour répondre à l’arrêter de péril sont la priorité. Quand au projet sur le site, le Groupe Giboire n’est pas en mesure de préciser si la façade sera reconstruite à l’identique ou si un projet architectural nouveau verra le jour.

Plus d'informations dans Presse Océan ce mardi

Commentaires (1)

"arasée" comprendre "aplanie"
Cyril mar, 17/06/2014 - 10:56

C'est une bonne nouvelle pour l'hotel du moins ce qu'il en reste actuellement.
C'est aussi pour ça que des engins de chantier sont actuellement installés partiellement sur un couloir réservé au busway.
Problème de circulation à prévoir mais c'est visiblement un mal pour un bien ; du moins je l'espère !

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.